Aeffe reprend son e-commerce en interne

Changement de stratégie pour Aeffe. Comme de nombreuses autres marques, le groupe de mode italien a fait le choix de reprendre en interne la gestion des magasins virtuels de ces principales marques. A savoir les sites marchands de Moschino, Alberta Ferretti et sa ligne jeune, Philosophy, dessinée par Lorenzo Serafini. Ces trois sites étaient pilotés auparavant par le groupe italien Yoox. L’an dernier, Brunello Cucinelli avait également rompu son partenariat pour une stratégie similaire. Sergio Rossi aussi a préféré cette solution afin d'être plus flexible.


L'e-shop de Moschino sera totalement rénové à partir de septembre - moschino.com

Avec la nécessité aujourd’hui de fondre toujours plus ventes physiques et en ligne, cette voie semble incontournable, comme le souligne le directeur général du groupe Aeffe, Marcello Tassinari, dans un communiqué : « Avec le lancement de ce projet numérique, en exploitant au mieux les innovations technologiques, Aeffe vise à optimiser l'intégration entre les canaux de vente, physiques et en ligne, afin de rendre toujours plus fluide le dialogue entre le consommateur final et nos marques, également grâce à un service personnalisé efficace ».

Les nouveaux sites, qui offriront davantage d'expériences et d'interactions entre les marques et leurs clients, seront lancés en septembre 2018. Pour la partie technologique, le groupe s’appuiera sur l’entreprise italienne Triboo, active dans l’e-commerce et la communication en ligne. Cette dernière s’occupera du design, de l'expérience client, du contenu des plateformes renouvelé, ainsi que de tous les aspects du marketing digital.

L’ensemble de la logistique sera en revanche gérée par Aeffe, qui va créer une équipe dédiée. « Un choix stratégique qui vise à bénéficier des synergies issues de l'intégration entre les magasins physiques et en ligne, avec des services tels que ceux du click and collect et des retours, tout en optimisant les performances de l'entrepôt », précise la société dans un communiqué.

De son côté, l’e-shop de la marque de chaussures Pollini, également détenue par Aeffe, qui est déjà géré de manière indépendante en partenariat avec la société Still4, ne rentre pas dans ce projet d'internalisation.

L’Italien a également pour objectif à travers ce nouveau dispositif de renforcer sa présence à l’international en visant surtout l’Asie et les Etats-Unis, « où Aeffe enregistre déjà une part importante de ses ventes en ligne actuelles », indique l’entreprise, qui s’appuiera notamment en Chine sur Triboo, via sa filiale Triboo Shanghai Ltd, pour accompagnera ses griffes sur les plateformes et les réseaux sociaux locaux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - DiversDistribution