Ahlers peine au premier semestre suite à la perte de deux gros clients

Comme attendu, le premier semestre de l'exercice 2017/18 du groupe allemand de prêt-à-porter masculin Ahlers n'est pas des plus réjouissants. Malgré la croissance de 2,8 % de sa catégorie denim, portée par les marques Pierre Cardin et Pioneer Authentic Jeans, son chiffre d'affaires de décembre à mai a décliné de 5,5 % pour atteindre 110,8 millions d'euros.


Le siège de la société àHerford en Allemagne - Ahlers AG

L'entreprise explique ce repli par le déclin de ses catégories "costumes" et "manteaux", ainsi que par l'annulation de commandes de deux importants clients d'Europe de l'Est qui a occasionné une perte de revenus de 1,8 million d'euros. En Russie, où le groupe avait créé un joint-venture au cours du premier trimestre, et en Ukraine, Ahlers a réalisé une très légère augmentation de ses ventes de 0,2 million d'euros auprès de ses clients restants, ce qui n'a pas permis de compenser cette perte. Les ventes de l'entreprise ont donc décliné de 1,6 million d'euros par rapport à la même période l'an passé.

La rentabilité du groupe a elle aussi été mise à mal. Sur les six premiers mois de son exercice, l'Ebitda a dévissé de 35,7 % pour s'établir à 2,7 millions d'euros. Pour redresser la barre, l'entreprise a pris différentes mesures de réduction des coûts, notamment dans le domaine logistique afin de fluidifier et d'accélérer ses process.

Sur la deuxième moitié de son exercice, le contrôle des coûts devrait rester un priorité pour Ahlers. Le spécialiste allemand de la mode masculine envisage notamment de réduire ses frais d'approvisionnement pour restaurer ses marges. À Herford où le groupe est basé, la direction vise un résultat pour le second semestre qui ne devrait pas s'inscrire à plus de 1 million d'euros en dessous de celui de 2017.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterDenimBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER