Amazon en passe de s'offrir Target ?

C’est une simple prédiction, mais elle s’est invitée en une de la presse économique américaine : l’analyste Gene Munster, cofondateur de Loup Venture, annonce que le géant de la vente en ligne Amazon rachètera cette année le distributeur Target.


Un magasin Target Express à San Francisco - Target

C’est dans le cadre d’une liste de huit prédictions publiées au 1er janvier que le spécialiste, très influent dans l'univers des nouvelles technologies, fait part de cette conviction. Après avoir évoqué ce qui attend, selon lui, en 2018 la réalité virtuelle, le Bitcoin, Apple, Tesla, les véhicules électriques ou sans conducteur, Google Home et l’intelligence artificielle, Gene Munster présente lui-même sa prédiction pour Target comme étant sa plus intrépide (« boldest »).

Mais sur quoi repose cette prophétie ? « Target est le partenaire offline idéal pour Amazon pour deux raisons », explique l’analyste. D’une part, parce que le rachat l’an passé des 470 magasins Whole Foods par Amazon en fait toujours un nain par rapport aux 11 695 magasins de Walmart. Target porterait à 2 300 le réseau Amazon. D’autre part, parce que ce dernier en a les moyens, Target étant valorisé à 41 milliards de dollars, dont 564 milliards pour l’e-commerçant.

Un autre argument avancé est la cohérence du rachat de Target par rapport à la stratégie d’Amazon. « La focalisation de Target sur les mamans est au cœur de l'approche d'Amazon pour gagner des parts de marché, pour Gene Munster. Amazon a, au cours des années, agressivement couru après ces mères de famille via des promotions liées à son offre Prime et notamment avec le chargement dans l’offre Prime Video de contenus adaptés aux enfants. »

Si les chiffres du dernier trimestre 2017 du géant du e-commerce devraient être connus avant fin février, il est déjà connu qu'il a passé le cap des 5 milliard de colis Prime livrés sur l'année. Amazon avait généré sur l’exercice 2016 135 milliards de dollars de ventes, en progression de 27 %, pour un revenu opérationnel de 4,2 milliards de dollars, contre 2,2 milliards un an plus tôt. La mode figure parmi ses principaux pôles de vente.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversBusiness