Antoine Arnault se dit "positif" sur les résultats de LVMH

« Nous ne sommes pas là pour acheter quoi que ce soit ! » a lancé Antoine Arnault à une poignée de journalistes, dont FashionNetwork.com, en marge de l'événement organisé ce vendredi 14 septembre à Milan pour présenter le programme des Journées Particulières. La 4ème édition de cette initiative, lancée par le fils aîné de Bernard Arnault en 2011, va se tenir dans 77 sites et autres lieux emblématiques du groupe LVMH du 12 au 14 octobre prochains.
 
Antoine Arnault lors de sa présentation des Journées Particulières à Milan - FashionNetwork.com ph Dominique Muret

Interrogé sur les récentes rumeurs autour d’une éventuelle cession de la griffe florentine Salvatore Ferragamo, Antoine Arnault, qui est membre du conseil d’administration du géant du luxe, a juste commenté « que la famille Ferragamo avait raison de ne pas vendre ».
 
Pour ce qui est des résultats du groupe, l'entrepreneur français s’est montré optimiste, assurant que la tendance positive du premier semestre se poursuivait. « Je suis positif. Les deux premiers trimestres ont été très bons. LVMH est très diversifié, tant du point de vue des activités que géographiquement, ce qui lui permet de maintenir toujours l’équilibre. Nous sommes bien armés pour surmonter toute crise éventuelle », a-t-il souligné.
 
Il s’est réjoui notamment des performances des ventes en ligne : « L’e-commerce croît encore plus que le reste. Les résultats sont excellents. C’est l’un des vecteurs de croissance pour l’avenir. Mais il faut continuer à investir dans le retail. Rien ne remplacera jamais l’expérience du client en boutique. L’online, c’est un service au client. »
 
L’homme, qui est aussi le directeur général de Berluti et le président de Loro Piana, a avoué une préférence pour cette dernière marque, réputée pour ses produits en cachemire, rachetée par LVMH en 2013. « Toutes les activités de Loro Piana marchent très bien, en particulier les souliers », a-t-il glissé.

Cette catégorie de produits, introduite il y a 10 ans, connaît une accélération depuis trois ans, surtout parce qu'elle est particulièrement appréciée par les jeunes, nous a précisé le directeur général de la griffe, Fabio d'Angelantonio, qui participait aussi à cette présentation des Journées Particulières aux côtés de nombreux autres managers de LVMH Italie.
 
Enfin, Antoine Arnault est revenu sur sa récente nomination comme responsable de la communication et de l’image du groupe LVMH. « Chaque maison est indépendante,  je ne m’en occupe pas. De même, je n’ai pas un rôle de porte-parole pour le groupe. En revanche, c’est à moi que les marques font remonter l’information, s’il y a besoin de prendre une décision en matière de communication », nous explique-t-il.
 
« J’ai toujours joué ce rôle. Cette nomination a été une manière de l’officialiser. C’est un rôle intéressant et aussi très important pour le groupe. C’est pourquoi, il était préférable qu’il soit confié à quelqu’un de la famille », conclut-il.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversBusiness