Belle & Toile se lance dans l’enfant

Tops en crochet, tuniques en coton brodées de perles et sequins, bracelets en coquillages ou encore sacs en jute et raphia… Depuis sa création en 2012, Belle & Toile propose des collections beachwear au style chic et bohème. Forte de son succès, avec plus de 200 points de vente, la marque lance pour l’été 2017 une marque sœur dédiée à l’enfant. Baptisée Petite & Toile, elle a présenté sa première collection au dernier salon Maison et Objet en janvier dernier.


Belle & Toile lance sa marque dédiée à l'enfant. - DR

« A travers Belle & Toile, nous voulions proposer un univers chic et bohème avec des pièces conçues pour la plage, mais qui pouvaient, en les accessoirisant différemment, être portées en ville. Le concept a plu et nous avons constaté une demande pour l'enfant. C’est ce qui nous a décidé à lancer Petite & Toile », explique Catherine Isambourg, la fondatrice de la marque.

Pour sa première collection enfant, la marque propose un vestiaire de 70 références composé, comme pour l’adulte, de pièces beachwear, de bijoux (sautoirs, bracelets...) et de sacs en coton et coton tissé.

« Nous commençons avec une petite collection pour l’enfant (500 références sont proposées pour la femme, ndlr), mais dès avril nous complèterons l’offre avec 80 nouvelles pièces qui viendront dynamiser la collection », précise la créatrice. En outre, se glisseront également des pièces originellement pensées pour l’adulte. « L’esprit mini-moi n’est pas notre concept pour Petite & Toile, mais c'est un clin d'œil à Belle & Toile », ajoute Catherine Isambourg.

Côté distribution, Petite & Toile débute honorablement avec une soixantaine de points de vente. Pour parvenir à relever ce défi, la marque s’est appuyée sur son réseau existant, mais pas seulement puisque la moitié de ses clients sont des multimarques dédiés à l’enfant. « La marque plaît car, d’une part, nous proposons un univers fort qui est la déclinaison de celui proposé sur Belle & Toile et, d’autre part, nous répondons à un vrai besoin sur ce segment », explique Catherine Isambourg.

En adoptant un positionnement prix moyen de gamme, entre 45 et 70 euros pour le textile (contre 60 à 100 euros pour l’adulte), la marque espère rapidement voir le nombre de ses détaillants doubler. « Certains clients de Belle & Toile sont intéressés, mais préfèrent attendre. Nous savons donc que nous avons un véritable vivier de clients potentiels. En outre, si pour l’instant l’offre Petite & Toile est intégrée au e-shop de Belle & Toile, elle disposera dès le mois d’avril du sien. Cela devrait l’aider à gagner en notoriété et à affirmer son identité. »



Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresBusiness