Each x Other met le turbo avec un flagship store au cœur de Paris

Each x Other accélère son développement en multipliant les projets. Lancée en 2012 par le designer de mode Ilan Delouis, qui avait lancé auparavant Faith Connexion, et la galeriste et directrice artistique Jenny Mannerheim, la jeune marque créative vient d’inaugurer son tout premier magasin amiral au cœur de Paris.
 
La marque a implanté sa première boutique-galerie à Paris - Each x Other

L’espace de 120 mètres carrés, occupé auparavant par la griffe Jay Ahr, est situé en face des Tuileries, à l’angle de la rue de Rivoli et de la rue du 29-Juillet. Il est aménagé dans un esprit design minimaliste avec jeux de miroirs, parquet et moulures au plafond et aux murs. « Je voulais être dans ce quartier, c’est l’un des plus beaux endroits du monde », confie Ilan Delouis.
 
Ce concept-store reflète bien l’esprit de la griffe, positionnée dans un luxe contemporain, qui se distingue par son lien très fort avec l’art via des collections d’artistes proposées chaque saison en édition limitée au côté de sa collection principale.

La boutique-galerie propose ainsi, au-delà du prêt-à-porter et des accessoires, des livres, des œuvres d’art en édition limitée et des objets de design créés par le collectif Each x Other. En vitrine y sont exposées des œuvres de l’artiste Robert Montgomery, qui est associé au label depuis ses débuts.
 
La robe de mariée avec le texte de l'artiste Robert Montgomery, qui a clos le défilé - Each x Other

Ce dernier a participé également à la réalisation de la collection pour le printemps-été 2018, dont le défilé s'est tenu le 28 septembre, en face de la pyramide du Louvre, au café Marly, reprenant notamment son poème « Safe and warm here/In the fire of each other », qui a donné naissance à la marque. Ont collaboré aussi à cette collection le poète et cinéaste Greta Bellamacina et la designer Dilara Findikoglu.
 
Depuis juillet 2016, Each x Other s’est dotée d’une nouvelle organisation en fermant son siège français pour concentrer la majorité de ses activités au Portugal (production, logistique, livraisons, etc.) avec l’entrée à son capital d’un partenaire industriel. Une équipe d’une douzaine de personnes est restée à Paris, dont le studio de design. L’organigramme devrait être complété sous peu avec l’arrivée d’un CEO.

L’objectif était avant tout de rationaliser les processus en externalisant certaines activités comme la communication, confiée à Karla Otto, et la distribution, gérée par l’agence internationale 247showroom.
 
Le magasin amiral avec vue sur le jardin des Tuileries - Each x Other

Parallèlement, la ligne de chaussures, auparavant réalisée en licence, a été internalisée pour être renforcée. La griffe se lançant de plain-pied dans les accessoires avec une offre aussi de sacs et de bijoux, histoire d’étoffer sa gamme. Partie d’un vestiaire masculin pour la femme, la marque propose des pièces unisexes transversales, aux côtés du menswear, lancé en juin 2015, qui représente 20 % de ses ventes.
 
Aujourd’hui, Each x Other réalise 6 millions d’euros de chiffre d'affaires et vise les 9 millions pour l’an prochain. L’Asie représente son marché le plus important avec 45 % de ses ventes totales. Elle est particulièrement performante au Japon et en Corée du Sud, où elle vient d’ouvrir cinq boutiques à Séoul en partenariat avec Hyundai. En Chine, où elle explique marcher très fort, la marque est en discussion avec un partenaire pour se développer en franchise.
 
L’Europe avec la Russie et le Moyen-Orient pèse pour 35 % de son chiffre d’affaires total, le reste des ventes (près de 20 %) étant réalisé principalement aux Etats-Unis. Le label est distribué à travers de nombreux multimarques dans le monde et compte plusieurs corners, entre autres au Bon Marché à Paris.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversLuxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversBusiness