Estée Lauder : progression des ventes malgré un marché américain atone

New York, 2 mai 2018 (AFP) - Le groupe de cosmétiques américain Estée Lauder a enregistré des résultats en hausse au troisième trimestre et a livré des prévisions optimistes pour l'exercice annuel en cours ce qui n'empêchait toutefois pas son action de chuter en Bourse.

Une faible progression des ventes aux Etats-Unis et l'annonce d'une enquête interne sur les procédures de test de certains produits pesaient sur le titre à Wall Street hier.

Estee Lauder

Le groupe prévoit dorénavant une progression de 15 à 16 % de ses ventes et un bénéfice ajusté par action, la référence en Amérique du Nord, compris entre 4,38 et 4,42 dollars là où les attentes du marché sont de 4,37 dollars.

Estée Lauder devra toutefois inscrire des charges exceptionnelles allant de 260 à 280 millions de dollars liées à la restructuration de ses activités dans le cadre de son programme appelé « Leading Beauty Forward », a-t-il précisé mercredi dans un communiqué.

Le groupe a aussi indiqué qu'il avait mené une enquête en interne sur des tests effectués pour certains de ses produits qui ne répondraient pas aux exigences fixées. Estée Lauder a assuré que ces anomalies ne remettaient pas en cause la sécurité de ses produits et « ne concernaient pas la qualité des ingrédients ou la fabrication de ses produits ».

« L'examen est en cours et certains messages publicitaires devront être modifiés », a précisé le groupe new-yorkais.

Lors d'une conférence avec les analystes, le PDG, Fabrizio Freda, a précisé que « les résultats de certains tests liés à quelques produits avaient été falsifiés par un petit groupe d'employés » et que cela avait été révélé par une source interne à l'entreprise. Parmi les changements de messages qui seront introduits « certains seront mineurs et d'autres plus significatifs », a-t-il indiqué.

Pour l'exercice sous revue, Estée Lauder a dégagé un bénéfice net de 372 millions de dollars, en hausse de 25 % pour un chiffre d'affaires de 3,37 milliards de dollars en progression de 18 %. Le bénéfice ajusté par action est de 1,17 dollar, supérieur de dix cents aux attentes du marché.

Les ventes se sont toutefois montrées anémiques aux Etats-Unis où elles n'ont progressé que de 1 %, à 1,181 milliard de dollars, alors qu'elles ont bondi de 26 % en Europe/Moyen-Orient/Afrique, à 1,416 milliard de dollars, et de 38 %, à 773 millions en Asie-Pacifique.

Concernant les ventes aux Etats-Unis, Fabrizio Freda a indiqué qu'elles avaient souffert d'un recul dans les magasins traditionnels « en dur » et notamment ceux qui ne se situent pas dans des centres commerciaux ou des grands magasins.

Estée Lauder commercialise notamment la marque du même nom et les marques DKNY, Jo Malone, La Mer, Ermenegildo Zegna, M.A.C, Clinique, Michael Kors, Tom Ford et Tommy Hilfiger.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

CosmétiquesBusiness