Furla voit ses ventes bondir de 30 % en 2015

Furla poursuit sa course en 2015 en accélérant encore la cadence. La griffe de sacs italienne, fondée et détenue par la famille Furlanetto, a réalisé un chiffre d’affaires de 339 millions d’euros par rapport aux 262 millions atteints en 2014, annonce-t-elle à l’occasion de la publication de ses résultats annuels.

Elle a ainsi enregistré un bond de 30 % de ses ventes l’an dernier qui, à taux de change constant, correspond à une hausse de 25 %, contre une croissance de 15 % en 2014 et de 7 % en 2013. La progression en 5 ans a été de 126 % !

La "Modular Bag" pour homme de Furla dans la campagne signée Testino

« Il s’agit d’un parcours débuté en 2010, avec un chiffre d’affaires à l’époque de 150 millions d’euros. Nous avons mis en place une stratégie bien précise en investissant sur le produit, l’innovation, le retail, le marketing et le personnel, qui nous a amené à ce résultat aujourd’hui », explique à FashionMag Premium le CEO de Furla, Eraldo Poletto.

La clé du succès ? « La créativité du produit, sa qualité et l’expérience client offertes à un prix extrêmement intéressant », résume le manager. De fait, les ventes à périmètre comparable des magasins à gestion directe mettent en évidence une croissance à deux chiffres de 23 %, toujours selon la Maison.

Aujourd’hui, le marché italien ne pèse plus que 20 % sur le chiffre d’affaires total, tandis que l’étranger représente 80 %, dont les ventes se répartissent de la manière suivante : 29 % Emea (Europe hors Italie, Moyen-Orient, Afrique), 23 % Japon, 19 % Asie-Pacifique et 9 % pour les Etats-Unis.

En 2015, les ventes se sont envolées notamment en Asie-Pacifique (+53 %). Elles ont progressé aussi de manière équilibrée en Italie (+20 %), en Europe (+28 %), au Japon (+24 %) et aux Etats-Unis (+30 %).

Le modèle Metropolis, l'un des bestsellers de Furla

A noter également le fort développement du travel retail (+36 %) grâce à la présence de quelque 195 magasins dans les aéroports de 48 pays.

L'accélération du développement à l'étranger a été rendue possible principalement grâce au renforcement du réseau retail, qui représente désormais 64 % des ventes totales.
 
Près de 62 nouvelles boutiques Furla (en propre et en franchise) ont vu le jour l’an dernier dans des emplacements stratégiques, tels que Shanghai, Hong Kong, Rome, Madrid, New York sur la 5ème Avenue et Saint-Pétersbourg.

Actuellement, le groupe, qui emploie 1 497 personnes, est présent dans 100 pays à travers un réseau de 415 magasins monomarques, dont 190 en gestion directe. L’entreprise de Bologne compte également plus de 1 200 clients entre les boutiques multimarques et les grands magasins.
 
Le magasin londonien - Furla

Au programme pour cette année, une trentaine de nouvelles ouvertures, à commencer par Moscou au sein du Goum, Londres, Melbourne, Hô-Chi-Minh-Ville et Macao. Mais c’est à travers les licences et la diversification de son offre que Furla souhaite trouver de nouveaux relais de croissance.

La marque de maroquinerie, spécialisée dans les sacs, a lancé en 2015 une collection de chaussures ainsi qu'une ligne dédiée à l'homme. Elle a également renforcé son portefeuille de licences en annonçant récemment un accord quinquennal courant jusqu’en 2021 avec le groupe italien Morellato pour la production et la distribution de montres. La première collection sera dévoilée à Bâle en mars.
 
Furla a par ailleurs conclu il y a quelques mois un partenariat avec le tisseur Ratti du groupe Marzotto pour la réalisation d’accessoires textiles (écharpes, etc.) et renouvelé de manière anticipée son accord avec le lunetier De Rigo, qui arrive désormais à échéance en 2022.

Les ventes des collections de lunettes Furla se sont envolées de 30 % sur le premier semestre 2015. Un signe plus que prometteur pour la marque de luxe accessible.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER