G-III Apparel affiche une croissance de 16 % de son chiffre d'affaires au troisième trimestre

La croissance à deux chiffres de G-III Apparel s'est poursuivie au troisième trimestre avec des ventes nettes en hausse de 16 %, à 1,02 milliard de dollars, établissant un autre record trimestriel et dépassant les attentes. En conséquence,le groupe américain revoit de nouveau à la hausse ses prévisions de bénéfice net pour l'ensemble de l'année.

Facebook: DKNY

Les résultats suivent de solides premier et deuxième trimestres où les ventes nettes ont également grimpé de 21,6 % et de 16 %. Sur le chiffre d'affaires net de 1,02 milliard de dollars au trimestre dernier, environ 88 millions de dollars provenaient des marques DKNY et Donna Karan, acquises l'année dernière auprès de LVMH. La société a également annoncé d'excellentes ventes en gros pour toutes les grandes marques au troisième trimestre. La société a déclaré que le bénéfice net pour le troisième trimestre a atteint 81,6 millions de dollars.

En plus de DKNY, le groupe de vêtements possède les marques Vilebrequin, G. H. Bass, Andrew Marc, Marc New York, Eliza J et Jessica Howard, et détient des licences pour certaines lignes de Calvin Klein, Tommy Hilfiger, Karl Lagerfeld Paris, Kenneth Cole et Cole Haan.

Le président-directeur général de G-III Apparel, Morris Goldfarb, a attribué la croissance à la diversité de son portefeuille de marques et à la stratégie de distribution de l'entreprise. « Nous avons exécuté notre stratégie avec des marques bien connues et des produits attrayants dans un environnement qui reste difficile dans notre secteur. Nos produits se vendent bien à l'approche des fêtes et nous prévoyons de conclure l'année avec de meilleurs résultats et une dynamique soutenue », a déclaré le dirigeant. « Nous avons une stratégie de croissance qui fonctionne. Avec nos marques nous continuons à nous aligner sur de grands labels, à bien contrôler notre distribution, à approcher chaque relation en tant que partenaire et à offrir au consommateur une gamme de produits vraiment exceptionnelle. »
 
Pourtant, l'année de G-III Apparel n'a pas été sans controverse. En octobre, le titre de G-III Apparel Group a chuté à la suite du soutien de Donna Karan à Harvey Weinstein. Bien que Donna Karan ne soit plus liée à ses marques homonymes depuis 2015, sa réponse aux allégations selon lesquelles Harvey Weinstein avait harcelé sexuellement des femmes à Hollywood a incité un boycott des marques Donna Karan et DKNY. Le hashtag #BoycottDonnaKaran avait été lancé sur les médias sociaux, ce qui a fait chuter l'action de plus de 4 %.
 
La créatrice a quitté ses labels en 2015, alors qu'ils étaient la propriété de LVMH. En 2016, LVMH a vendu les marques à G-III pour 650 millions de dollars, afin de se concentrer sur des marques de luxe telles que Louis Vuitton et Givenchy.
 
Pendant ce temps, en avril, G-III a admis avoir changé les étiquettes de la ligne de vêtements d'Ivanka Trump avec ceux de la marque Adrienne Vittadini. L'entreprise a ensuite vendu les produits à la chaîne de grands magasins Discount Mart Mart. G-III s'est excusé pour la décision en avril. Malgré les changements apportés à l'étiquette, la société a encore signalé que les ventes des produits Ivanka Trump ont augmenté de près de 61 % en 2016.
 
En outre, en avril, un organisme de surveillance de l'industrie a publié une enquête accusant G-III Apparel Group d'avoir violé les lois du travail en Chine. La controverse a de nouveau concerné la ligne Ivanka Trump, que G-III produit sous licence.
 
Malgré tout cela, la société est clairement encore dans le vert, ce qui augmente ses prévisions de revenu net sur l'ensemble de l'année. Ainsi, le groupe américain prévoit toujours des ventes nettes d'environ 2,80 milliards de dollars et désormais un bénéfice net compris entre 66 et 71 millions de dollars. G-III Apparel tablait initialement sur un résultat net entre 56 et 60 millions de dollars.
 
La société prévoit maintenant un Ebitda ajusté pour l'exercice 2018 de 188 millions de dollars à 196 millions de dollars, contre 148,1 millions de dollars pour l'exercice 2017.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversBusiness