H&M reçoit le feu vert des autorités indiennes

H&M Conscious Exclusive
L’enseigne d’habillement suédoise a reçu le feu vert des autorités indiennes pour investir 100 millions d’euros dans une filiale détenue à 100%, et par laquelle H&M entend ouvrir une cinquantaine de points de vente.

Une évolution rendue possible par l’évolution de la législation locale, qui interdisait aux enseignes étrangères de posséder plus de 49% de leurs filiales. Cependant, pour détenir à 100% son antenne indienne, l’entreprise a dû s’engager à sourcer localement au moins 30% de la valeur de ses produits vendus dans le pays.

Un pays où le Suédois va devoir rattraper son retard sur l’Espagnol Zara. Présente depuis trois ans dans le pays, la marque vedette du groupe Inditex a d’ores et déjà déployé neuf concept-stores sur le marché. Quant au troisième géant mondial de l’habillement, Gap Inc, il prévoirait d’entrer sur le marché en 2014. Sans oublier de nombreuses autres marques et enseignes internationales, comme Levi’s, Celio, Uniqlo, Prada ou encore Skechers.

Si l’Inde suscite autant d’intérêt, c’est parce que son marché domestique du textile et de l’habillement devrait croître rapidement pour atteindre les 141 milliards de dollars d’ici à 2021. Et l’intérêt est d’autant plus grand que, pour l’heure, seuls 17% des 40 milliards de dollars des achats de vêtements se font dans des enseignes étrangères.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversDistribution