Henkel : une division beauté en progression de 2 % en 2016

Henkel enregistre de solides résultats en 2016. La division beauté et soins du groupe allemand, qui regroupe les marques Schwarzkopf, Syoss, Fa et Diadermine, a vu son chiffre d’affaires croître de 2,1 %, à 3,83 milliards d’euros.


La division beauté du groupe comprend les griffes Schwarzkopf, Syoss, Diadermine, Fa, Dial et Alterna Haircare - Shwarzkopf

Le résultat opérationnel du segment Beauty & Care grimpe de 6,1 % pour s’élever à 647 millions d’euros. Le groupe créé en 1876 pointe une performance beaucoup plus forte sur les marchés émergents (Europe de l’Est et Amérique latine notamment), que sur les marchés matures (les ventes en Europe de l’Ouest sont en baisse).

Toutes divisions réunies (beauté, lessive et maison, adhésifs), Henkel enregistre des ventes en hausse de 3,5 %, à 18,71 milliards d’euros. A périmètre et taux de change constants, celles-ci augmentent de 3,1 %, grâce à une activité dynamique sur les marchés émergents (+6,8%).

Le résultat opérationnel s’affiche quant à lui en croissance de 8,5 %, pour s’établir à 3,172 milliards d’euros. Le bénéfice net atteint les 2,05 milliards d’euros (+6,9 %).

« 2016 a été une année de succès pour Henkel. Dans un environnement de marché exigeant, nous avons établi un nouveau record de ventes », se félicite Hans Van Bylen, CEO du groupe, qui se déclare confiant pour l’année 2017, anticipant une croissance organique de l’ordre de 2 à 4 %.

La filiale française d’Henkel, fondée en 1967, emploie près de 1 100 salariés sur cinq sites, dont deux unités de production.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

CosmétiquesCoiffureBusiness