Ikea : quelle adresse au cœur de Paris ?

Alors qu’elle cherche depuis quatre ans une adresse au cœur de Paris, l’enseigne suédoise est en l’espace de quelques semaines annoncée en discussion pour s’installer dans les quartiers Montparnasse (Paris XIVe) et Madeleine (Paris VIIIe). Un suspense suivi de près par des détaillants, bien conscients du trafic qu’occasionnera la locomotive, quelle que soit son adresse.


AFP

En février, Le Monde annonçait qu’Ikea pourrait rejoindre E.Leclerc dans la future galerie Gaîté-Montparnasse. Un îlot de 105 commerces et restaurants que le promoteur entend livrer en 2020 dans le voisinage direct de la gare Montparnasse, au 68 de l'avenue du Maine (Paris XIVe). Un projet mixte de 40 600 mètres carrés, dont 27 770 consacrés au commerce, qui visera en priorité « les enseignes tendance », expliquait le promoteur à FashionNetwork.com en décembre, et dont une surface de 4 500 mètres carrés aurait fait l'objet d'une approche du géant suédois.

Aujourd’hui, Le Figaro indique que le groupe suédois négocierait à ce jour un bail pour le local de 5 000 mètres carrés un temps occupé par C&A, au 23 boulevard de la Madeleine (Paris VIIIe), face à l’église éponyme. Dans l’ex-bâtiment dit « Trois Quartiers », le géant de l’ameublement s’installerait sur les deux niveaux surplombant l’enseigne Decathlon. L’espace, s’il venait à être investi par Ikea, ne serait pas sans soulever de questions quant au devenir commercial du quartier.


Le projet des Ateliers Gaîté dans le quartier de la gare Montparnasse. - Unibail-Rodamco

Le quartier commercial Madeleine/Capucines affiche en effet une offre tournée vers le haut de gamme et le luxe. Le boulevard de la Madeleine intervient cependant comme un lien naturel entre les positionnements commerciaux respectifs de la luxueuse rue Royale et la bien plus mixte place de l’Opéra. L’axe voit ainsi se côtoyer Bulgari et Zara, Lacoste et Gap Kids, J.M. Weston et Aigle, ou encore Lipault, Tommy Hilfiger et IKKS.

Si Decathlon y maintient sa présence stratégique comme symbolique et si C&A y avait lourdement investi dans un flagship, la densité de fréquentation qu’un magasin de destination comme Ikea peut drainer pourrait bien inciter nombre de marques mass market à envisager de nouveau la zone. Et possiblement, à terme, à en faire basculer l’offre, pour l'heure majoritairement en symbiose avec les grands hôtels voisins.


Le 23 boulevard de la Madeleine (Paris VIIIe) - Google Street View

Il faut dire que les seuls 33 magasins français d’Ikea drainent rien moins que 54,7 millions de visiteurs par an. De son côté, le quartier Madeleine susciterait surtout l’intérêt de plusieurs enseignes alimentaires haut de gamme, expliquait en début d'année le cabinet spécialisé Knight Frank, en marge de l’ouverture du Café Pouchkine fin 2017 et de l’arrivée prochaine de l’Hôtel Fauchon. La valeur moyenne du quartier s’établirait pour l’heure à 4 000 euros par an et par m². L’impact d’une arrivée d’Ikea sur ce chiffre reste une interrogation majeure.

Si le groupe Ikea souhaite prendre pied à Paris, il est déjà solidement ancré en Ile-de-France, avec des adresses à Franconville, Roissy, Villiers-sur-Marne, Thiais, Evry, Vélizy et Plaisir. Au niveau national, l’entreprise domine le marché de l’ameublement et de l’aménagement, avec 19,4 % de parts de marché en 2017. Sur son exercice clos au 31 août, Ikea France a réalisé un chiffre d’affaires de 2,69 milliards d’euros, en hausse de 2,4 %.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

DécorationDistribution