Kering Eyewear s’associe à Bio-on pour développer des lunettes bio

Kering Eyewear planche sur de nouveaux matériaux plastiques avec la société italienne Bio-on pour la création de lunettes éco-durables. Un accord a été conclu entre les deux entités, selon un communiqué diffusé par cette dernière, spécialisée dans le secteur de la bioplastique, fondée par Marco Astorri à Bologne en 2007 et cotée en Bourse. Le but ? Développer de nouveaux matériaux plastiques innovants et éco-durables destinés à la fabrication de lunettes « bio ».

Le siège de Kering à Paris - Kering

« C'est la première fois dans le monde qu'une entreprise du secteur de la lunetterie décide d'entreprendre une recherche à l'aide de nos propres bio-polymères », déclare Marco Astorri, le PDG de Bio-on, qui s’enorgueillit de cette collaboration, « donnant naissance à une nouvelle ère dans le monde de la lunette ».

La recherche s’effectuera autour du Minerv PHAs, matière plastique naturelle et biodégradable à 100%. « Les chercheurs des deux entreprises travailleront en collaboration à l'étude, la certification et au lancement sur le marché de nouveaux matériaux éco-durables qui seront intégrés à l'utilisation de l'acétate de cellulose, l'une des matières plastiques jusqu'à présent les plus répandues dans la fabrication d'un grand nombre de lunettes présentes sur le marché », précise le communiqué.

L’entreprise gérant l’activité eyewear du groupe de Kering confirme ainsi l’engagement promu à tous les niveaux par le groupe de luxe français en faveur de l’environnement et d’un business durable.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

LunettesLuxe - DiversInnovations