Kindy : procédure de sauvegarde lancée, redressement judiciaire en vue

Le groupe Kindy n'a pas réussi à convaincre des investisseurs. En recherche active de soutien financier depuis plusieurs semaines, le spécialiste français de la chaussette et de la chaussure voit ses deux entités Kindy SA (la société cotée) et sa filiale The Socks Office placées en procédure de sauvegarde. Pire, toutes ses autres filiales se dirigent à court terme vers un redressement judiciaire. 


Le groupe français voit ses ventes chuter et sa trésorerie s'amenuiser. - Kindy

« Le groupe Kindy n’a pu trouver l’adossement financier ou industriel nécessaire pour mener son redéploiement », se désole le groupe fondé en 1863 dans un communiqué. La procédure de sauvegarde a été prononcée le 15 février par le tribunal de commerce de Beauvais. La période d'observation se terminera en août prochain, et d'ici là, le groupe derrière les marques Kindy, Achile et Thyo devra donner l'assurance au mandataire qu'elle peut continuer son activité.

Alors que ses deux entités se retrouvent en procédure de sauvegarde, « à brève échéance, les autres filiales du Groupe Kindy, dont les deux principales filiales opérationnelles, qui ne peuvent faire face à l’ensemble de leurs dettes opérationnelles (fournisseurs, dettes fiscales et sociales…) seront placées en redressement judiciaire ». Ces dernières se sont déclarées en cessation de paiements.

Les caisses de Kindy, qui détient en outre les licences chaussette des marques Le Coq Sportif et Skechers, ainsi que les licences chaussure enfant d'IKKS et Catimini, sont presque vides. « Au 31 décembre 2016, la trésorerie active du groupe s’établirait à 1,8 million d'euros et les emprunts et dettes financières court terme à 2,5 millions d'euros », indique l'entreprise, qui a vu ses ventes plonger de 16,4 % sur son dernier exercice annuel clos le 30 juin 2016, à 32,3 millions d'euros.

Les premiers chiffres de son exercice 2016-2017 ne sont guère encourageants. « Au premier semestre clos le 31 décembre 2016, les comptes du groupe Kindy, non encore audités, laissent envisager un chiffre d’affaires en recul de 6,6 %. »



Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresMode - ChaussuresIndustrieBusiness