L'Oréal se défend face aux soupçons de travail forcé concernant ses sous-traitants

L'Oréal se défend face aux soupçons de travail forcé concernant ses sous-traitants

Le géant français des cosmétiques L'Oréal a affirmé jeudi sa « tolérance zéro » à l'égard du travail forcé dans sa chaîne d'approvisionnement, après la publication d'un rapport indépendant accablant publié par CORE.

Passé un délai de 40 jours, l'article n'est consultable que par les membres Premium.