L'achat de vêtements révolutionné par plusieurs expériences originales

Rien à voir avec le simple fait de payer en carte bleue à la caisse après avoir choisi ses vêtements : les dernières tendances de consommation dans les boutiques de mode sont bien plus originales.



La semaine dernière, la chaîne japonaise Uniqlo présentait ses distributeurs automatiques « Uniqlo to Go », qui, selon le site WWD, feront leur apparition dans les aéroports américains au cours du mois d'août. Il sera possible d'acheter les produits de la gamme « Lifewear » de la marque via une interface conviviale, et les vêtements seront distribués par un bras robotique. Uniqlo indique que les machines pourront également être installées dans d'autres lieux, notamment des centres commerciaux ou des cinémas.

« Cette nouvelle machine de distribution est à l'intersection de la technologie, de la commodité et de l'efficacité », a déclaré Hiroshi Taki, PDG d'Uniqlo États-Unis, à WWD. Mais Uniqlo n'est pas la seule marque à chercher des manières surprenantes d'interagir avec ses clients.

Le 29 juillet a été lancée à New York la seconde collection mode d'Alexander Wang pour Adidas Originals. Plutôt que de laisser les fans faire la queue pour acheter les nouveaux vêtements, le créateur a imaginé une stratégie de vente interactive qui permet aux shoppeurs de commander les produits par texto, grâce aux codes des produits disséminés sur des affichages dans toute la ville. Les commandes sont ensuite livrées aux clients par des coursiers en vélo vêtus eux-mêmes des pièces de la collection.

Tommy Hilfiger a récemment bouleversé la vente au détail, rompant avec les traditions du secteur de la mode en septembre 2016 avec un défilé interactif intitulé « TommyNow ». Sur deux jours, l'événement prenait la forme d'une fête foraine, où les clients achetaient les pièces de la collection sur des écrans interactifs.

En février, Hilfiger avait présenté sa seconde collaboration avec le top-model Gigi Hadid à Los Angeles, dans un cadre tout aussi excitant. L'événement était accompagné d'une application pour smartphone intitulée « Tommyland Snap:Shop », qui permettait aux visiteurs d'acheter les vêtements en prenant simplement les mannequins en photo.

L'achat au détail classique est-il en train de mourir ? Uniqlo, Alexander Wang et Tommy Hilfiger font certes toujours partie de la minorité. Mais le commerce en magasin est lui aussi en train de changer subtilement. Ralph Lauren et Rebecca Minkoff ont récemment installé des miroirs interactifs dans leurs cabines d'essayage, pour permettre aux clients de choisir leur taille et leur couleur via une interface tactile. Quant à la marque de cosmétiques L'Occitane, elle a dévoilé en 2016 sa première « Smart Beauty Fitting Room », permettant de parcourir sur un écran, et en privé, la gamme de produits.

Autant de façons de consommer particulièrement excentriques, et qui n'ont jamais été aussi tendance.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2017 AFP-Relaxnews.

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresSportDenimLingerieBalnèaireMode - DiversDistribution