La Fédération Française du Prêt à Porter Féminin lance son propre programme de soutien aux jeunes marques

Franchir un premier cap pour pérenniser leur entreprise : c'est l'objectif des marques qui s'apprêtent à intégrer le programme « Talents ». Lancée par la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin, cette nouvelle opération soutenue par le DEFI s'adresse à des jeunes griffes de mode féminine qui ont besoin d'accompagnement sur le plan business et opérationnel.


Le siège parisien de la Fédération, rue des Blancs Manteaux - DR

Pour la première édition de Talents, cinq griffes ont été identifiées parmi le vivier de nouveaux acteurs connus par la fédération. Elles seront dévoilées en septembre prochain et seront accompagnées pendant un an par des coachs qui les aideront à corriger les faiblesses de leur business model sur tous les volets du développement qui concernent une jeune entreprise de mode et sur les bases de ce que pratiquait déjà le service Entreprises de la fédération auprès de ses adhérents en demande.

« Nous visons avec ce nouveau programme des marques qui réalisent un chiffre d'affaires de plusieurs dizaines ou centaines de milliers d'euros, précise Pierre-François Le Louët, président de la FFPAPF. Il faut savoir que nous sommes en relation avec les autres institutions qui proposent ce type de programme, notamment l'IFM ou encore la Fédération de la Haute Couture et de la Mode. L'idée est de proposer des modules complémentaires qui ne se parasitent pas les uns les autres ». Et d'ajouter : « Une griffe qui aura réussi à passer un cap avec nous pourra par exemple postuler au programme IFM Labels, ce sera une suite logique ».

Si la première édition est jugée bénéfique et utile aux griffes sélectionnées, la seconde donnera lieu cette fois à un système de candidature ouvert.

Cette initiative s'accompagnera aussi d'un travail à destination du plus grand nombre : Talents sera ainsi l'occasion pour la fédération de publier une cartographie des dispositifs d'accompagnement de plus en plus nombreux pour la jeune création française, mais pas forcément lisibles dans leurs spécificités. Un outil qui s'adressera aux jeunes marques en devenir, même hors du programme de mentoring lancé en septembre.

Découvrir l'intégralité de l'interview de Pierre-François Le Louët.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLuxe - Prêt-à-porterCréation