La Manufacture Perrin : la chaussette française multiplie les projets

Les Français en achètent en moyenne sept paires par an, ce qui porte le nombre de paires de chaussettes vendues annuellement dans l’Hexagone à environ 450 millions. Un chiffre considérable qui ne profite toutefois pas réellement aux entreprises françaises, puisque près de 95 % sont importées, notamment de Chine. Résultat, le nombre de fabricants de la chaussette s’est réduit comme peau de chagrin en France, passant de 500 il y a 50 ans à une petite dizaine aujourd’hui. Parmi ceux qui résistent, la Manufacture de Bonneterie Perrin, fondée en 1924 à Montceau-les-Mines par Francis Perrin, qui s’apprête à céder ses rênes à de nouveaux dirigeants.


Perrin, l'une des marques propres de la Manufacture Perrin - DR

Une succession qui s’opère en douceur puisque Martine Couturier, qui représente la quatrième génération, et son mari, Franck Couturier, restent dans la société et céderont leurs parts en juillet à un nouveau duo : Damien Schneider, actuel directeur général de Perrin, qui deviendra PDG, et Constance Nicaise, responsable du réseau boutiques de Perrin, qui officiera comme directrice générale. Régis Gautreau, fondateur de la marque de chaussettes Berthe aux Grands Pieds, qui pèse à elle seule pour 40 % du chiffre d’affaires de Manufacture Perrin, est déjà actionnaire de l’entreprise.

Cette nouvelle direction se voit donc confier une PME qui emploie 90 ouvriers qualifiés et réalise un chiffre d’affaires de 7 millions d’euros dont 90 % avec ses seules marques propres, Berthe aux Grands Pieds, Perrin, La Chaussette Française et Dagobert à l’envers.

Une offre vendue dans près de 1 100 points de vente, mais également dans son propre réseau de boutiques à l’enseigne. Initiée il y a deux ans et baptisée La Manufacture, cette enseigne compte aujourd’hui dix magasins (dont quatre en propre) et en ouvrira trois autres d’ici la fin de l’année. Côté virtuel, la société a développé depuis un an un site marchand pour chacune de ses marques. Autre axe de développement pour La Manufacture Perrin, qui produit 4 500 paires de chaussettes par jour, l’international, qui ne représente aujourd’hui que 7 % du chiffre d’affaires de la société.


Berthe aux Grands Pieds pèse pour 40 % du chiffre d'affaires de la Manufacture Perrin - DR

Enfin, la société industrielle qui produit également des chaussettes pour des maisons comme Yves Saint Laurent, Givenchy ou encore Jacadi ne veut pas non plus louper le tournant des textiles intelligents. La Manufacture Perrin s’est ainsi associée à la société grenobloise Texisens pour développer une chaussette permettant de prévenir la chute des patients dans les hôpitaux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresTextileIndustrieBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER