Le Salon du luxe investit la Salle Gaveau pour son édition de juin 2018

Pour sa quatrième édition qui se tiendra le 19 juin prochain à Paris, le Salon du luxe change d’adresse et quitte la Maison de la Chimie pour la Salle Gaveau dans le VIIIème arrondissement, un « espace idéal pour la scénographie et l’accueil des visiteurs » selon sa créatrice, Laura Perrard.


La Salle Gaveau à Paris - DR

Après une édition 2017 dédiée aux "nouvelles règles du jeu dans le luxe", l’édition de juin 2018 sera consacrée "aux nouveaux visages du luxe", une thématique s’intéressant au futur du luxe et s'interrogeant sur trois axes majeurs : les profils des nouveaux consommateurs du luxe, les nouveaux terrains de jeu de l’intelligence artificielle et le renouveau de la marque employeur.

Débutant par une prise de parole de Laura Perrard et par la présentation des résultats d'une étude menée en collaboration avec l’IFOP, le salon proposera une quinzaine de conférences et rencontres avec des personnalités de l’industrie du luxe. La première partie de la journée s’intéressera aux nouveaux challenges de l’identité de marque, à la remise en question de la marque employeur, aux stratégies de conquête des nouveaux eldorados du luxe et aux "bonnes expériences" à imaginer dans le retail, Joël Plat, directeur du retail chez Apple intervenant sur ce dernier point.

En deuxième partie de salon, place aux tables rondes et conférences relatives aux "nouveaux profils des consommateurs du luxe", Julien Tauvel, président du studio de création et de prospective Imprudence, ouvrant la question par la présentation des nouveaux profils de consommateurs d’aujourd’hui et de demain. Outre le focus dressé sur la génération Z et présenté par Eric Briones, cofondateur de la Paris School of Luxury, et Stéphane Truchi, président du directoire de l’IFOP, le profil des nouveaux consommateurs chinois devrait être examiné à la loupe.

Enfin, le Salon du luxe s’intéressera aux nouvelles générations d’entrepreneurs émergeant aujourd’hui, "les transformers", et au poids de l’intelligence artificielle dans le futur du luxe.

Près d’une cinquantaine d'intervenants devraient se succéder sur scène (dont Anne-Marie Fournier, risk manager chez Kering, Philippe Guillaumie, CFO de Sisley, Christophe Adam, fondateur de l’Eclair de Génie, Jules Trecco, CEO d’Heroïn Bikes ou encore Emmanuelle Brizay et Ingrid Brochard, fondatrices de Panoply). 

En parallèle des débats et prises de parole, le Salon du luxe présentera son espace d’exposition dédié à l’artisanat et aux nouvelles technologies, quelques surprises devant ponctuer la journée à l’image des interventions du pianiste Sofiane Pamart, « un artiste dont les collaborations avec le milieu du rap et du luxe illustrent à merveille l’émergence de ces nouveaux visages du luxe », relève Laura Perrard.
 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

LuxeSalons