Marks & Spencer cède ses activités à Hong Kong à Al-Futtaim

Marks & Spencer a cédé ses magasins de Hong Kong et Macao à son partenaire franchisé. Un pas de plus dans son retrait des marchés internationaux. Sa direction entend se focaliser le marché britannique.

Marks & Spencer se focalise sur son marché domestique - AFP

Al-Futtaim, qui exploite déjà 72 magasins de l'enseigne sur 11 marchés en Asie et au Moyen-Orient, a acheté 27 magasins dans le cadre de cette transaction, qui s'est achevée le 30 décembre, a indiqué le groupe britannique.

Al-Futtaim est un partenaire de poids au Moyen-Orient, mais aussi en Asie, pour nombre d'enseignes et de marques dont Ted Baker, Lacoste, Guess ou encore les groupes Inditex et SMCP.

Cette décision fait suite à une révision stratégique par la direction de Marks & Spencer en novembre 2016, dans laquelle la société a présenté des plans visant à fermer plus de 80 magasins dans le pays et à l'étranger, ainsi qu'à rechercher des coentreprises et des partenariats de franchise. Le groupe avait alors décidé de fermer sept magasins en France, employant plus de 500 personnes, dont le flagship des Champs-Elysées.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversDistributionBusiness