Naf Naf va rester aux mains de l'un des frères Pariente

PARIS, 20 jan 2006 (AFP) - Patrick Pariente, co-fondateur du groupe Naf Naf (marques Naf Naf, Chevignon, NC Kids), va racheter la part de 50% détenue par son frère Gérard dans la société, mettant ainsi fin à la recherche d'un repreneur extérieur, explique-t-il vendredi dans Le Figaro.


Campagne publicitaire Naf Naf collection automne-hiver 2005/2006

"Mon frère a juste envie de prendre du recul", a-t-il déclaré au quotidien.

Les frères Pariente étudiaient depuis l'an dernier le scénario d'une cession pure et simple à un tiers.

"Nous étions harcelés par les fonds et nous avons mandaté (la banque d'affaires) Calyon pour étudier les offres. Nous avons reçu beaucoup d'intérêts, non seulement de financiers, mais aussi d'industriels", a indiqué Patrick Pariente.

"Nous avons craint que des acquéreurs ne cassent ce que nous avions créé pendant 33 ans," a-t-il affirmé.

Le groupe Naf Naf compte près de 200 boutiques détenues en propre en Europe, et serait valorisé à près de 200 millions d'euros, selon Le Figaro.

La société est à la peine depuis quelques années en France, en raison de la concurrence des grandes chaînes étrangères telles que l'espagnole Zara ou la suédoise H&M, rappelle le journal.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Mode - Prêt-à-porterCampagnes