New York, première étape du "fashion month"

Ce que les insiders surnomment le "fashion month" (le mois de la mode, ndlr) débute jeudi prochain à New York avec les collections printemps-été 2014. Entre mode contemporaine, lancements mass market et défilés luxe, New York réserve certainement le programme le plus éclectique et intense des quatre étapes du marathon des fashion weeks.

Contrairement aux idées reçues, le luxe créatif n’est pas totalement absent du programme new-yorkais, représenté entre autres par Jason Wu, Proenza Schouler, Maiyet ou encore Altuzarra. Toutefois, si New York possède une spécificité, c’est sans doute la mode "contemporary", au style le plus compréhensif et au positionnement le plus vendeur en magasins. Ainsi, la fashion week locale continue de rassembler la plupart des leaders sur ce créneau: 3.1 Phillip Lim, Rag & Bone, Helmut Lang et les derniers membres du mouvement, Theyskens’ Theory, Edun, Raoul et MM6. Conséquence: les enseignes de mode grand public se joignent elles aussi à la fête, plus massivement encore qu’à Paris.

Cette tendance est représentée cette saison par l'arrivée des enseignes européennes Desigual et AllSaints, la première fêtant l’ouverture d’un flagship sur la Ve avenue (avec un défilé au Lincoln Center le 5), la seconde préparant un événement digital et musical sur deux jours (les 8 et 9). Le syndrome touche aussi les boutiques branchées Opening Ceremony qui rejoignent les podiums pour la première fois, le 8 au soir avec leur collection propre. Toujours du côté du retail, plusieurs lancements de collaborations seront fêtés: 3.1 Philip Lim pour Target, Richard Chai pour eBay et enfin Jason Wu pour Lancôme.
DKNY printemps-été 2013. Photos PixelFormula


Coup d’envoi médiatique de cette semaine de défilés, la dixième cérémonie des Style Awards, coproduite par IMG et d’ordinaire privée, se retrouvera pour la première fois retransmise sur CNN (!) le 5 septembre. L’autre événement média qui fera couler beaucoup d’encre: l’avant-première et la sortie locale le 11 septembre de Mademoiselle C., le documentaire qui suit Carine Roitfeld dans sa vie après Vogue Paris, sur lequel FashionMag.com reviendra bientôt.

Si le nombre de défilés semble toujours augmenter, on note une diminution progressive de présentations menswear parmi les inscrits au programme new-yorkais, timing tardif oblige. Ainsi Rag & Bone, Thom Browne et Band of Outsiders sont rejoints dans leur stratégie par Tommy Hilfiger et Michael Kors, qui ne présente plus que du womenswear en septembre, l’homme ayant déjà été dévoilé en juillet. Toutefois, certains labels masculins résistent et continuent de présenter leurs collections dans ce programme, comme Michael Bastian, Tim Coppens ou le Coréen General Idea. A l'inverse, le créateur womenswear Jeremy Laing introduira cette saison des modèles homme pour la première fois, à l’image des défilés mixtes d’Edun, Lacoste ou encore Y-3. Dernier temps fort d’un programme qui aura vu une centaine de designers et marques défiler parfois simultanément: le Vuitton local, Marc Jacobs, défilera jeudi 12 septembre au soir.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversDéfilés