Six mois après son ouverture, Nous est-il le successeur de Colette ?

Le 8 janvier, quelques semaines après la fermeture de Colette, ouvrait Nous, un concept-store situé au 48 rue Cambon fondé par Sébastien Chapelle (ex-collaborateur du magasin sur l’horlogerie et le high-tech) et associant quelques anciens de la célèbre boutique de la rue Saint-Honoré.


L'intérieur de la boutique de la rue Cambon. - Nous

Six mois après l’ouverture, Nous semble avoir trouvé sa formule : « Le résultat est très positif, explique Sébastien Chapelle. Nous gardons un rythme soutenu depuis nos débuts, nous cherchons en permanence les nouvelles initiatives, créations et labels émergents, et nous accueillons chaque semaine de nouvelles marques, de nouveaux produits, et des pop-up exclusifs. C'est un concept-store en perpétuel mouvement. »
 
Un état d’esprit qui rappelle Colette, comme la clientèle, « des fans de street culture, une clientèle parisienne de tous âges, des clients réguliers et des fashionistas venues du monde entier pour découvrir l’adresse, chercher des marques et des labels émergents » explique-t-il, dans les univers du streetwear, des sneakers, de l’horlogerie, des solaires et du high-tech.
 
Concernant l’offre de Nous, qui a considérablement évolué – de 60 marques à ses débuts à près de 150 aujourd’hui -, le prêt-à-porter se porte très bien. Un pôle incontournable du magasin avec des marques telles que Stampd, OAMC, Rokit (marque rétro vintage anglaise), C2H4 (marque de Los Angeles) ou DC Shoes. A cela s'ajoute l'injection constante de nouveautés – « l’important étant de rester au plus près de l’actualité sans s’imposer de calendrier », indique Sébastien Chapelle qui mise pour se faire sur un rythme de collaborations et de lancements important.
 
En six mois, le concept-store a ainsi enchaîné les collaborations labellisées "nous" – un modèle de montre avec la marque Unimatic, des tee-shirts avec l’artiste Joshua Vides et DC Shoes présentée pendant la Fashion Week... –, des lancements de collections pointues, comme celle de Levi’s Made & Crafted X Poggytheman, et des pop-up stores ne ramenant pas encore Rihanna mais déjà Kendrick Lamar, le trio Migos et le rappeur Playboi Carti qui s’y sont succédé pendant toute la Fashion Week homme.
 
Après le prêt-à-porter, l’horlogerie (avec RJ Pac Man level III, l’édition Corum x Bamford, Unimatic,les pièces uniques de MAD…) enregistre de jolis succès, Nous ajoutant il y a peu une sélection art de vivre avec plusieurs marques de bougies, les œuvres de The Skateroom (skates artistiques), les Bearbrick Medicom (art toys) ou les produits estampillés Le Savon du Cycliste.
 
Le concept-store, qui ouvrira son site marchand en septembre, prépare également pour juillet le lancement de la prochaine collaboration du magazine ID ainsi qu’une collection avec Stella McCartney. Une surprise est également annoncée pour la rentrée. Affaire à suivre.
 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresLunettesDécorationDistribution