Twinset change de nom, de direction créative et lance l’homme

Twinset ouvre un nouveau chapitre, avec à la clé une profonde réorganisation, qui intervient après le départ de sa fondatrice et directrice de la création Simona Barbieri. En avril dernier, cette dernière est sortie de l’entreprise textile qu’elle avait fondée à Carpi (en Italie du centre) en 1990 avec son mari, l’entrepreneur Tiziano Sgarbi, cédant sa part de 10 % à Carlyle. Le fonds d’investissement américain avait acheté 72 % de la marque en 2013, pour monter à 90 % en 2015.


La page d'accueil du site de la marque italienne - twinset.com

Contrôlant désormais à 100 % la marque de prêt-à-porter féminin, Carlyle, qui considère Twinset comme « un investissement clé dans le secteur de la mode et de l’habillement en Europe », a désormais les coudées franches pour accélérer son développement. Deux changements majeurs viennent ainsi d’être annoncés via un communiqué par la maison positionnée sur le segment du luxe accessible.

La marque jusqu'alors baptisée "Twin-Set Simona Barbieri" change de nom et devient Twinset en un seul mot, tandis que sa ligne principale opte pour la dénomination Twinset Milano. Dans la foulée, la société a nommé deux co-directeurs créatifs : Lara Davies et Bill Shapiro.

Lara Davies affiche plus de 15 ans d’expérience dans le secteur de la mode. Elle a notamment travaillé comme styliste pour les marques Philosophy, Chloé et Alberta Ferretti, tandis que Bill Shapiro a dessiné pendant de longues années la ligne masculine de Moschino. Alberta Ferretti et Moschino appartiennent au groupe Aeffe, dont est également issu  le manager Alessandro Varisco, qui a pris la tête de Twinset en 2015, après avoir dirigé pendant six ans Moschino.

L'arrivée au style de Bill Shapiro, plutôt spécialisé dans le menswear, n'est pas surprenante puisque Twinset lance sa toute première collection masculine, comme la marque l'indique sur son compte Instagram et sur son e-commerce, alors qu'elle n'a pas encore communiqué officiellement sur ce nouveau projet.


L'un des tous premiers looks masculins de Twinset - Instagram

Il s'agit d'une petite collection développée sous la marque jeune du groupe, "My Twin", qui débute avec la saison automne-hiver 2017/18 en ciblant un homme contemporain et urbain. Une première incursion sur le marché du prêt-à-porter masculin qui a valeur de test pour la société italienne.

Twinset, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 243,4 millions d’euros en 2016, espère se donner un nouvel élan avec cette nouvelle équipe de designers, en place depuis l’été 2017. La société estime, en effet, que ses ventes devraient avoir progressé entre juillet et août, alors qu’elles ont reculé de 1,1 % lors du premier semestre 2017.

Des progrès ont notamment été enregistrés sur le canal e-commerce et dans les boutiques monomarques. Douze nouveaux points de vente ont été ouverts entre juillet 2016 et août 2017, dont dix en Italie, un en France et un en Espagne, contre trois fermetures. Le groupe rappelle au passage qu’il a rationalisé son réseau de distribution wholesale en Italie afin de s’assurer une meilleure cohérence, la diminution des ventes en gros sur son marché domestique ayant été compensée par une croissance à l’international.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversBusiness