Vêtements et accessoires connectés : la croissance ralentit brutalement

Selon l'International Data Corporation (IDC), les ventes mondiales de vêtements et accessoires connectés ont progressé de 1,2 % au premier trimestre 2018, un rythme décevant par rapport aux 18 % enregistrés l'an dernier. En cause ? La demande des consommateurs, qui se tournent vers des appareils encore plus intelligents et la diversification des produits.


Les montres et les bracelets connectés représentent toujours 95 % du total des ventes d'accessoires connectés au premier trimestre 2018 - Instagram: @fitbit
  
Ce ralentissement a été accentué par le déclin de 9,2 % qu'ont connu les articles les plus basiques de ce segment au cours du trimestre - tandis que les produits les plus chers de la catégorie ont connu une progression de 28,4 % au cours de la même période, ce qui laisse penser que les consommateurs sont de plus en plus intéressés par les capacités supérieures des produits dotés de la technologie la plus avancée.

En outre, si les montres et les bracelets connectés représentent toujours 95 % du total des ventes au premier trimestre 2018, d'autres produits connaissent une croissance rapide. Par exemple, les ventes de vêtements et accessoires équipés de capteurs ont progressé de 58,6 % par rapport au premier trimestre 2017. La vaste majorité de ces produits sont des chaussures, mais les entreprises spécialisées proposent de plus en plus de vêtements équipés de cette technologie, notamment des T-shirts et des shorts dotés de fonctionnalités adaptées au fitness et à la pratique du sport.
 
Les capacités liées à la santé restent au coeur de nombreux vêtements et accessoires connectés, et les avancées technologiques permettent aux entreprises d'intégrer encore plus d'outils personnalisés et de précision dans leurs nouveaux produits.
 
« L'ajout de capteurs, des années de données sous-jacentes et l'amélioration des algorithmes permettent à des acteurs majeurs du secteur, comme Fitbit et Apple, de détecter des maladies et autres problèmes de santé », explique Jitesh Ubrani, analyste pour IDC Mobile Device Trackers, dans un communiqué. « Dans le même temps, environ un tiers de tous les accessoires et vêtements connectés vendus ce trimestre étaient dotés de la connexion cellulaire (Wi-Fi, ndlr), ce qui a permis à de nouveaux cas d'utilisation d'émerger. »
 
À vrai dire, même si le secteur du sport continue de dominer le marché, une gamme complète d'autres applications est déjà à l'étude. « Si la santé et la forme restent la principale valeur ajoutée de ces appareils, un examen plus approfondi révèle des produits équipés de technologies auditives, qui proposent des services d'entraînement et d'encadrement, de modification audio, de traduction, ou bien d'autres appareils qu'on porte au poignet et qui se concentrent sur la sécurité personnelle - par exemple, des montres connectées pour les enfants », souligne Ramon T. Llamas, directeur de recherche chez IDC.
 
Depuis le dernier rapport d'IDC au mois de mars, aucun changement notable n'a eu lieu parmi les plus grands acteurs du secteur. Depuis qu'elle a pris la première place sur le marché au dernier trimestre 2017, la multinationale Apple a conservé sa position de leader au premier trimestre 2018 et dispose désormais d'une part de marché de 16,1 %, contre 14,3 % il y a un an. Les ventes de l'entreprise à la pomme ont progressé de 13,5 % au cours du trimestre, grâce au lancement de ses appareils connectés sur de nouveaux marchés.
 
Après avoir atterri en troisième position au quatrième trimestre 2017, l'entreprise de produits électroniques chinoise Xiaomi est revenue à la deuxième place et représente 14,8 % du marché en termes de ventes d'unités. Pourtant, ses produits ont le prix de vente moyen le plus bas parmi les cinq premiers du classement et l'entreprise n'a attiré que 1,8 % de la valeur du marché au cours du trimestre.
 
Fitbit, basée à San Francisco et spécialisée dans la santé, est retombée à la troisième place, un classement plus que respectable au vu de sa part de marché qui a chuté de 28,1 % d'une année sur l'autre, pour s'établir à 8,7 %. De nouveaux produits, présentés par l'entreprise au cours du trimestre - dont la montre connectée Versa et sa plateforme en ligne consacrée à la santé des femmes, ont reçu un bon accueil et Fitbit continue de négocier des partenariats avec des agences gouvernementales et des organismes de santé pour s'installer dans la durée comme une marque spécialisée dans la santé.
 
Le chinois Huawei (5,2 % de part de marché) et l'américain Garmin (5 %) complètent le classement, respectivement à la quatrième et cinquième places.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresSportMode - DiversLuxe - AccessoiresHorlogerieBusinessInnovations