Wolford affiche des résultats en hausse mais reste déficitaire

Le spécialiste de la bonneterie et de la lingerie haut de gamme Wolford a récemment connu une période difficile. Ses performances seraient-elles toutefois en train de s’améliorer ? Si l’on en croit les résultats semestriels publiés mercredi, la firme affiche des résultats bien plus stables qu’auparavant, même si elle est toujours en déficit et que des marchés comme la France et le Royaume-Uni restent compliqués.

Wolford

De mai à octobre, la société a enregistré une hausse de 3,7 % de son chiffre d’affaires, à 70,15 millions d’euros. Au deuxième trimestre, cette croissance était de 3 %, à 41,06 millions d’euros.

Les résultats de la marque progressent significativement au premier semestre en matière de ventes en ligne, avec une croissance de 33 % grâce à des campagnes marketing bien orchestrées.
 
Les boutiques en nom propre de Wolford ont vu leurs ventes augmenter légèrement de 1,9 % et les ventes en gros augmentent quant à elles de 1,2 % seulement.

Le résultat net de la firme australienne (EBIT) s’améliore, mais reste négatif avec des pertes nettes de 6,18 millions d’euros, contre 7,86 millions d’euros il y a un an. Un progrès dû à des ventes en croissance, mais aussi à la réduction des charges fixes. Au deuxième trimestre, la marque a même réussi à réaliser un profit de 1,04 million d’euros.
 
Au total, les pertes nettes de l’entreprise sur le premier semestre passent de 8,07 millions d’euros il y a un an à 6,62 millions d’euros aujourd’hui.

De bonnes nouvelles somme toute, même si on ne peut pas encore dire que tout soit redevenu rose. La compagnie a souligné ce retour à la stabilité, affirmant que la chute de ses revenus il y a un an était due à des « erreurs de timing ». Des erreurs qu’elle n’a apparemment pas répétées puisque son chiffre d’affaires se stabilise et augmente sur la plupart des marchés.

Les ventes aux États-Unis sont en hausse de 3,7 %. Elles augmentent de 2,8 % en Allemagne, tandis que l’Italie connaît une forte croissance de 8,5 %. L’Autriche affiche des ventes en croissance de 8,2 %, l’Espagne de 7,9 %, la Belgique de 5,6 %, la Suisse de 5,4 % et la Scandinavie de 2,9 %. L’Europe de l’Est est nettement en tête avec une croissance de 36,6 %.

Mais certains marchés restent à la traîne, comme la France, en baisse de 2 %, et le Royaume-Uni où les ventes chutent de 5,5 % dans un contexte où le Brexit continue de peser lourdement sur le marché.

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

LingerieLuxe - AccessoiresBusiness