Z Zegna dévoile son nouveau Techmerino

Gildo Zegna, qui est à la tête d'un des principaux fabricants de vêtements en Italie – un leader de l'innovation textile, a dévoilé une nouvelle merveille technologique pour les amateurs de mode : Techmerino. 

Z Zegna lance la laine mérinos lavable - Photo: FashionNetwork.com - Godfrey Deeny

« Beaucoup de gens ont déjà développé des vêtements en polyester ou coton lavables. Mais il s'agit de la première laine mérinos véritablement lavable. Un textile de 17 microns, la plus belle des laines, avec une finition spéciale. Elle respire. Elle est confortable. Et vous ne dépendez pas du pressing. Je le sais car j'ai lavé cette tenue hier et je le porte aujourd'hui ! » affirme Gildo Zegna, le PDG d'Ermenegildo Zegna.

L'entreprise, créée il y a 107 ans, a dévoilé ce tissu high-tech au stand de Z Zegna – le label le plus avant-gardiste de la marque. 

« Il y a beaucoup d'énergie en provenance des modèles de performance. Donc, cette saison, nous nous sommes intéressés à ça lors de la régate de Portofino, où pendant 25 ans nous avons soutenu les courses de voiliers », ajoute-t-il par ailleurs, montrant du doigt les écrans géants où l'on peut admirer le voilier de course Maserati, son équipage habillé en Techmerino.

A l'entrée, une installation reproduisant une averse, avec une demi-douzaine de silhouettes mélangeant des vêtements de course – d'excellentes tuniques à capuche et des gilets en duvet – avec de beaux blazers croisés, coupés avec la précision légendaire d'Alessandro Sartori.

Mais c'est bel et bien le trio de tenues Techmerino Wash&Go qui sortait du lot, dont on peut penser qu'il sera à l'origine d'une tendance mondiale : « Ale, comme toujours, a réalisé un formidable projet avec son summum, la tenue Techmerino ! Ce qui pour moi est proprement incroyable ! » insiste-t-il, en prédisant que l'avenir de la couture masculine sera marqué par les fibres naturelles et la technologie.
 
2016 n'a pas vraiment été une bonne année pour la marque. Ses ventes ont chuté de 7 %, à 1,15 milliard d'euros. 

« Il s'agissait d'une année de transition. Qui a commencé avec les beaux défiles d'Ale. Mais cette année, nous avons retrouvé le chemin de la croissance. Maintenant, le marché chinois se développe de nouveau et ça va bien. » 

La maison dispose de 80 magasins dans la grande Chine, qui représentent un tiers des ventes de Zegna. 

« Chaque fois que nous lançons un nouveau projet en Chine, nous voyons avec quelle rapidité les consommateurs réagissent. De manière surprenante, le client chinois est le plus réactif au monde. Ils sont plus jeunes et extrêmement curieux, et ils veulent s'amuser. Je trouve que nos autres marchés sont relativement conservateurs », conclut-il.

Traduit par Lionel Tixeire

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresTextileInnovationsCollection