Chaumet s'expose à la Cité interdite de Pékin

«Splendeurs impériales» … Un titre à la fois magique et vertigineux pour évoquer l’exposition de Chaumet qui vient d’ouvrir au cœur de la Cité interdite à Pékin. 300 objets réunis, comprenant des peintures, des œuvres d’art, des dessins et bien sûr les créations de cette maison de joaillerie, née en 1780. (interview)Un parcours retraçant l’histoire de la maison, mais aussi sa proximité avec les grands souverains, avec la présence de pièces exceptionnelles comme par exemple l’épée du sacre de Napoléon 1er, prêtée par le musée du Louvre.Un parallèle est également réalisé avec la Chine en mettant en exergue 22 bijoux du musée du Palais avec 22 créations de la maison Chaumet inspirées de l’Extrême Orient.(interview)Un véritable patrimoine français avec une légitimité historique et impériale, et des symboles comme le diadème, qui ont traversé les siècles. Et une première pour la Cité interdite d’ouvrir, pendant près de trois mois, ses portes pour une exposition d’une telle envergure.Exposition « Splendeurs impériales » jusqu’au 02 juillet 2017. Entrée Cité interdite par le côté Nord de la place Tian’Anmen. No. 4 Jingshanqian Street, Dongcheng District, Beijing 100009Avec l'interview de Jean-Marc Mansvelt.Musique libre de droit / Bandit & Nikit /2017

Copyright : Paris Modes Productions