×
206
Fashion Jobs
Par
AFP
Publié le
31 mars 2006
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Accord franco-chinois pour la formation à Pékin de managers chinois

Par
AFP
Publié le
31 mars 2006

PARIS, 31 mars 2006 (AFP) - L'Institut Français de la Mode (IFM), l'école des Hautes Etudes Commerciales (HEC) et l'Université Tsing Hua de Pékin ont signé jeudi à Pékin un accord sur la formation de Chinois au management dans le domaine de la mode et du luxe, a-t-on appris vendredi auprès de l'IFM.


Une ouvrière chinoise à la qualité produits d'une usine textile de Beijing - Photo : Goh Chai Hin/AFP

Ce programme de formation de six mois, qui doit bénéficier à une cinquantaine de jeunes Chinois à partir de septembre, vise à "permettre aux entreprises européennes du luxe et de la mode de répondre à la croissance du marché chinois" où elles "ont du mal à recruter des directeurs de boutiques, des responsables locaux", a-t-on indiqué à l'IFM.

De nombreuses marques de luxe françaises sont implantées en Chine où "il y a une classe moyenne supérieure qui achète du luxe, il y a un marché qui se crée mais il n'y a pas de personnel sur place", a-t-on souligné de même source.

La formation se déroulera à Pékin et sera assurée notamment par des professeurs de l'IFM. Elle sera financée par "les étudiants eux-mêmes" avec "le soutien de l'industrie" et "un système de bourses", a-t-on précisé à l'IFM.

Une formation plus longue (13 mois), aboutissant à un diplôme de "master" agréé par les autorités chinoises, est à l'étude et devrait être mise en place à partir de 2007.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.