×
523
Fashion Jobs
FRASERS GROUP
HR Administrator
CDI · TUBIZE
GERRY WEBER
Shop Manager
CDI · SAINT-TROND
GERRY WEBER
Shop Manager
CDI · BRASSCHAAT
SB RECRUITMENT & SERVICES
HR Manager - Fashion Retail - Belux
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Sales Representative – Fashion – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager – Fashion Retail – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
THE STING B.V.
General Manager The Sting
CDI · Antwerp
PROJECT DISTRIBUTION
Sales Representative B2B
CDI · DROGENBOS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Key Account Manager - Fashion Lifestyle - Bruxelles
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager - Retail - Région Luxembourg
CDI · LIBRAMONT-CHEVIGNY
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager - Retail - Hainaut
CDI · TOURNAI
BOGGI MILANO
Retail Area Manager
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Account Coordinator – Parfums & Cosmétiques – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
NEWELL
Project Manager, Operations - Dymo
CDI · SAINT-NICOLAS
NEWELL
HR Generalist / HR-Generalist
CDI · SAINT-NICOLAS
LOVISA
Payroll Manager Belgium & Netherlands
CDI ·
NIKE
sr Technical Product Manager
CDI · Laakdal
SB RECRUITMENT & SERVICES
HR Officer - Retail - Mouscron
CDI · MOUSCRON
BESTSELLER
Sales Representative Jack & Jones
CDI · Antwerp
SB RECRUITMENT & SERVICES
Gérant - Déco & Cosmétiques - Tournai
CDI · TOURNAI
SB RECRUITMENT & SERVICES
Acheteur - Retail Non-Food - Courtrai
CDI · COURTRAI
NIKE
Lead Business Product Manager
CDI · Laakdal
Par
Reuters
Publié le
28 avr. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Amazon affiche une perte au premier trimestre, annonce des prévisions décevantes

Par
Reuters
Publié le
28 avr. 2022

(Reuters) - Amazon a fait état jeudi d'une perte sur la période janvier-mars et de prévisions trimestrielles décevantes alors que la hausse des prix du carburant rend les livraisons plus coûteuses et que la flambée de l'inflation incite les consommateurs à la prudence dans leurs dépenses. Le titre du géant américain a chuté de 8% dans les échanges d'après-clôture, après avoir progressé de plus de 4% durant la séance du jour à Wall Street.


Reuters / Mike Segar


Alors qu'il avait profité du recours accru au commerce en ligne avec la pandémie de coronavirus, Amazon a vu ses perspectives s'assombrir, ses dépenses s'étant alourdies pour faire face aux perturbations liées à la crise sanitaire et offrir des conditions salariales avantageuses afin d'attirer des travailleurs sur fond de tensions sur le marché.

Pour compenser ces coûts supplémentaires, le groupe a revu à la hausse en début d'année le prix de son abonnement "Prime" aux Etats-Unis. Il a aussi commencé, jeudi, à prélever une surcharge de 5% auprès des commerçants qui utilisent ses entrepôts américains afin d'atténuer l'impact de l'inflation.

Ces mesures pourraient toutefois ne pas s'avérer suffisantes, au regard des prévisions communiquées par le géant du commerce en ligne.

Amazon dit s'attendre à une possible perte d'exploitation allant jusqu'à 1 milliard de dollars lors du trimestre actuel, sans écarter un possible bénéfice d'exploitation trimestriel pouvant atteindre 3 milliards de dollars. Sur la même période l'an dernier, il avait engrangé 7,7 milliards de dollars de bénéfice d'exploitation.

Traditionnellement solide, la division d'informatique dématérialisée ("cloud"), Amazon Web Services (AWS), a vu son chiffre d'affaires trimestriel progresser de 37% pour s'établir à 18,4 milliards de dollars, battant légèrement le consensus.

Dans l'ensemble, Amazon anticipe des ventes nettes comprises entre 116 milliards de dollars et 121 milliards de dollars au deuxième trimestre. Les analystes s'attendaient à 125,48 milliards de dollars, selon les données IBES de Refinitiv.

(Reportage Tiyashi Datta à Bangalore; version française Jean Terzian)

© Thomson Reuters 2023 All rights reserved.

Tags :
Distribution