×
160
Fashion Jobs
CALZEDONIA
District Manager Belgique - Calzedonia Group
CDI · BRUXELLES
PURE
Junior PR Account Manager
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager – Electro - Belgique
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Key Account Manager Benelux – Wholesale - Fashion - Premium Luxe
CDI · ANVERS
L’ORÉAL GROUP
Key Account Manager - Luxe Division- Start Asap
CDI · Brussels
KIPLING
Digital Strategic Account Specialist Kipling Emea - Temporary Contract 6 Months
CDI · ANVERS
EASTPAK
Digital Strategic Account Specialist - Eastpak
CDI · ANVERS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Marketing Manager – Fashion Retail – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
PURE DIFFUSION BVBA
Account Manager
CDI · ANTWERPEN
SB RECRUITMENT & SERVICES
Junior Stock Allocator – Fashion Retail - Wauthier-Braine
CDI · WAUTHIER-BRAINE
SB RECRUITMENT & SERVICES
Retail Manager Benelux – Retail Fashion - Bruxelles
CDI · BRUXELLES
V. F. CORPORATION
Senior Treasury Analyst
CDI · BORNEM
PROJECT DISTRIBUTION
Junior Sales Representative
CDI · BRUXELLES
SANDRO
Human Resources Coordinator (Netherlands & Belgium) M/W H/F
CDI · BELGIUM AND NETHERLANDS
L’ORÉAL GROUP
Demand Planner Fmcg
CDI · Brussels
MAISONS DU MONDE
Adjoint Hors Meuble - Arlon H/F
CDI · ARLON
MAISONS DU MONDE
Vendeur Principal - Marche-eN-Famenne (H/F)
CDI · MARCHE-EN-FAMENNE
FASHION & LUXURY SELECTION
Sales Assistant fr/Angl - nl
CDI · BRUXELLES
HOLLISTER CO
Assistant Manager (Manager in Training) - Hollister Waasland - Full Time
CDI · SAINT-NICOLAS
ABERCOMBIE & FITCH
Manager Débutant - a&f Bruxelles - CDI - 35h
CDI · BRUXELLES
VALÉRIE BERCKMANS SPRL
Assistant(e) Styliste
Stage · BRUXELLES
GIORGIO ARMANI
Sales Assistent - Verkoop(Ster)
Stage · BRUXELLES
Publicités

Amazon : des résultats trimestriels inférieurs aux attentes, freinés par des coûts en hausse

Par
Reuters
Publié le
today 25 juil. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Amazon.com a publié jeudi des résultats inférieurs aux attentes pour le deuxième trimestre et le géant américain du commerce en ligne prévoit un tassement de son résultat sur le trimestre en cours, conséquence de ses investissements pour augmenter ses ventes et réduire ses délais de livraison.


Les résultats d'Amazon freinés par ses coûts en hausse


L’action cédait plus de 2% dans les échanges d’après-Bourse à Wall Street.
Le groupe de Seattle a fait état d’un bénéfice de 2,6 milliards de dollars (2,3 milliards d’euros) alors que les analystes attendaient un résultat de l’ordre de 2,8 milliards. Son bénéfice par action est ressorti à 5,22 dollars, à comparer au consensus IBES Refinitiv qui était à 5,57 dollars.

Pour le troisième trimestre, Amazon dit prévoir un bénéfice compris entre 2,1 et 3,1 milliards de dollars, contre 3,7 milliards un an plus tôt. Le consensus est actuellement de 4,4 milliards de dollars, selon le consensus FactSet.

Le chiffre d’affaires du groupe au deuxième trimestre a augmenté de 19,9 %, à 63,40 milliards de dollars, supérieur au consensus qui était à 62,48 milliards. Amazon le prévoit entre 66 et 70 milliards au troisième trimestre.

Sur la période avril-juin, le revenu des places de marché a augmenté de 23 %, à 12,0 milliards de dollars, tandis que celui des autres ventes et de la publicité a grimpé de 37 %, à 3,0 milliards.

Le chiffre d’affaires de la division de services Amazon Web Services a aussi progressé de 37 %, à 8,4 milliards de dollars.

Amazon, dont le programme de fidélité Amazon Prime compte plus de 100 millions d’abonnés payants, investit lourdement pour rester devant des concurrents comme Walmart qui promet de livrer les achats en ligne en deux jours sans frais d’abonnement.

Amazon promet désormais de livrer en un jour ses clients Prime, moyennant un coût que les analystes évaluent à 800 millions de dollars sur le seul deuxième trimestre.

« Les clients répondent bien à l’offre en un jour pour Prime - on a reçu beaucoup de retours positifs et la croissance des ventes a accéléré », se réjouit Jeff Bezos, le fondateur et directeur général du groupe, dans le communiqué de résultats.

L’action Amazon, en hausse de plus de 31 % depuis le début de l’année, cédait 2,3 % à 1.928,50 dollars en après-Bourse à Wall Street après avoir fini la séance régulière en repli de 1,35 %.

Selon les données de Refinitiv, c’est la première fois en deux ans que le numéro un mondial du commerce en ligne manque le consensus pour son bénéfice par action.

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.