×
445
Fashion Jobs
GERRY WEBER
Shop Manager
CDI · MALINES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Gérant - Déco & Cosmétiques - Tournai
CDI · TOURNAI
FASHION & LUXURY SELECTION
Spa Manager
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Gérant - Déco & Cosmétiques - Liège
CDI · LIÈGE
H&M
Safety & Security Manager
CDI · MONS
CALZEDONIA GROUP
HR Generalist
CDI ·
SB RECRUITMENT & SERVICES
Responsable Administratif (mi-Temps) – Décoration – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Digital Content Builder – Fashion Retail – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
CBR FASHION BELGIUM BV
District Manager (m/f/o) Som Belux
CDI · MALINES
FRASERS GROUP
HR Administrator
CDI · TUBIZE
SB RECRUITMENT & SERVICES
HR Manager - Fashion Retail - Belux
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Area Manager - Woman Fashion - Strombeek
CDI · GRIMBERGEN
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager – Fashion Retail – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Sales Representative – Fashion – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
NEWELL
Product Manager / Brand Manager – Dymo
CDI · SAINT-NICOLAS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Key Account Manager - Fashion Lifestyle - Bruxelles
CDI · BRUXELLES
LOLALIZA
CRM Manager
CDI · BRUSSEL
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager - Retail - Hainaut
CDI · TOURNAI
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager - Retail - Région Luxembourg
CDI · LIBRAMONT-CHEVIGNY
NEWELL
Project Manager, Operations - Dymo
CDI · SAINT-NICOLAS
NEWELL
HR Generalist / HR-Generalist
CDI · SAINT-NICOLAS
LOVISA
Payroll Manager Belgium & Netherlands
CDI ·
Publié le
18 févr. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Amazon face à plusieurs tentatives de syndicalisation dans ses entrepôts aux Etats-Unis

Publié le
18 févr. 2022

Les responsables d’une organisation militant pour la création d’un syndicat dans un entrepôt d’Amazon à New York ont annoncé mercredi 16 février être parvenus à un accord avec l’entreprise pour la tenue d’un vote des salariés du 25 au 30 mars.  


Manifestation de salariés d'Amazon à Brooklyn en octobre dernier - Shutterstock


Les employés de l’entrepôt JFK8 situé dans le quartier de Staten Island déposeront leur bulletin en personne, a précisé le leader du groupe, Christian Smalls, sur Twitter

La campagne pour la création d’un syndicat sur ce site a débuté l’an dernier. Après plusieurs péripéties, l’agence américaine responsable du droit du travail (NLRB) a reconnu fin janvier qu’ils avaient récolté suffisamment de signatures pour demander l’organisation d’un scrutin.

Une porte-parole d’Amazon a souligné mercredi que l’entreprise restait "sceptique" sur le fait que l’organisation ait regroupé assez de signatures. 

"Mais puisque le NLRB a décidé que l’élection devait avoir lieu, nous voulons que nos employés puissent faire entendre leurs voix aussi rapidement que possible", a indiqué Kelly Nantel, dans un message transmis à l’AFP. "Nos employés ont toujours eu le choix de rejoindre, ou non, un syndicat", a-t-elle ajouté. 

Le géant du commerce en ligne fait face à plusieurs tentatives de syndicalisation. Un groupe d’employés d’un deuxième entrepôt situé à Staten Island à New York, appelé LDJ5, a récemment déposé un dossier pour l’organisation d’un vote, le NLRB devant encore certifier qu’ils ont suffisamment de signatures. 

Un peu plus au sud, dans l’Alabama, les employés de l’entrepôt de Bessemer ont pour leur part l’occasion de revoter après l’échec d’une première tentative l’an dernier


Manifestation à New York le 20 février 2021 - Shutterstock


Le NLRB a en effet estimé qu’Amazon avait enfreint les règles lors du premier scrutin et a ordonné une deuxième élection, par correspondance. Les bulletins de vote ont été expédiés aux salariés début février et le décompte doit avoir lieu le 28 mars.

Les salariés à l'initiative de ces démarches dénoncent régulièrement les pratiques anti-syndicales d'Amazon. Fin 2018 était dévoilé en ligne le contenu d'une vidéo à usage interne destinée à décourager les velléités syndicales. La séquence enseignait aux salariés comment détecter les "signes avant-coureurs" de syndicalisme chez leurs pairs, et incitait à les signaler à la hiérarchie.

En France, c'est surtout face aux oppositions locales que se heurtent les entrepôts d'Amazon. Amazon France a successivement dû renoncer à ses projets pour les sites de Montbert (près de Nantes) et Fournès (Gard).

Amazon opère dans l'Hexagone via huit centres logistiques. Fin août 2021, le groupe déployait à Augny, en Moselle, son site le plus vaste de l'Hexagone, s'étendant sur 185.000 mètres carrés.

(avec AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com