×
443
Fashion Jobs
GERRY WEBER
Shop Manager
CDI · MALINES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Gérant - Déco & Cosmétiques - Tournai
CDI · TOURNAI
FASHION & LUXURY SELECTION
Spa Manager
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Gérant - Déco & Cosmétiques - Liège
CDI · LIÈGE
H&M
Safety & Security Manager
CDI · MONS
CALZEDONIA GROUP
HR Generalist
CDI ·
SB RECRUITMENT & SERVICES
Responsable Administratif (mi-Temps) – Décoration – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Digital Content Builder – Fashion Retail – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
CBR FASHION BELGIUM BV
District Manager (m/f/o) Som Belux
CDI · MALINES
FRASERS GROUP
HR Administrator
CDI · TUBIZE
SB RECRUITMENT & SERVICES
HR Manager - Fashion Retail - Belux
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Area Manager - Woman Fashion - Strombeek
CDI · GRIMBERGEN
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager – Fashion Retail – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Sales Representative – Fashion – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
NEWELL
Product Manager / Brand Manager – Dymo
CDI · SAINT-NICOLAS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Key Account Manager - Fashion Lifestyle - Bruxelles
CDI · BRUXELLES
LOLALIZA
CRM Manager
CDI · BRUSSEL
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager - Retail - Hainaut
CDI · TOURNAI
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager - Retail - Région Luxembourg
CDI · LIBRAMONT-CHEVIGNY
NEWELL
Project Manager, Operations - Dymo
CDI · SAINT-NICOLAS
NEWELL
HR Generalist / HR-Generalist
CDI · SAINT-NICOLAS
LOVISA
Payroll Manager Belgium & Netherlands
CDI ·
Par
Reuters
Publié le
14 juil. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Amazon propose des concessions pour mettre fin à l'enquête antitrust de l'Union européenne

Par
Reuters
Publié le
14 juil. 2022

BRUXELLES (Reuters) - Amazon a proposé de s'abstenir d'utiliser les données des vendeurs pour sa propre activité de vente au détail et d'accroître la visibilité des produits rivaux sur sa plate-forme, ont indiqué jeudi les autorités de régulation de l'Union européenne, une démarche visant à éviter une éventuelle amende et à clore une enquête pour non respect des règles de la concurrence.


Reuters




La plus grande plate-forme de commerce en ligne du monde a également proposé de traiter les vendeurs sur un pied d'égalité lors du classement de leurs offres pour la "boîte d'achat" de son site internet, qui génère la majeure partie de ses ventes.

Les vendeurs seront également autorisés à choisir leur propre société de services logistiques et de livraison au lieu des services logistiques d'Amazon.

La Commission européenne a déclaré que les concurrents et les clients ont jusqu'au 9 septembre pour réagir à la proposition d'Amazon avant de décider d'accepter l'offre et de mettre fin à ses deux enquêtes.

Amazon, qui risque une amende pouvant atteindre 10% de son chiffre d'affaires mondial s'il est reconnu coupable d'avoir enfreint les règles de l'UE, a déclaré que, bien que la société ne soit pas d'accord avec plusieurs des conclusions de la Commission, elle s'est engagée de manière constructive avec l'organisme européen de surveillance de la concurrence.

En 2020, la Commission européenne a accusé Amazon d'utiliser sa taille, sa puissance et ses données pour promouvoir ses propres produits et obtenir un avantage déloyal sur les marchands rivaux qui vendent sur sa plate-forme en ligne.

(Reportage Foo Yun Chee ; version française Elena Vardon, édité par Kate Entringer)

© Thomson Reuters 2023 All rights reserved.

Tags :
Business