×
Publié le
10 janv. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ankorstore: nouvelle licorne française après avoir levé 250 millions d'euros

Publié le
10 janv. 2022

A peine deux ans de vie et déjà une licorne. La place de marché Ankorstore, qui a vu le jour en novembre 2019, annonce ce 10 janvier avoir levé 250 millions d'euros. Un tour de table qui valorise la société à plus de 1,75 milliard d'euros, ce qui en fait la 24ème licorne (comprenez société valorisée à plus d'un milliard d'euros) française.


La mode est le troisième marché de la plateforme - Capture d'écran Ankorstore


Ankorstore rejoint dans cette liste très select les entreprises Vestiaire Collective et Veepee, issues de la mode, mais aussi des acteurs comme Mirakl, Criteo ou Contentsquare que le secteur connaît bien. Pour cette levée de Série C, les fondateurs se sont tournés vers Bond et Tiger Global, avec la participation d’Eurazeo et Coatue mais aussi d’investisseurs existants comme Index Ventures, Bain Capital Ventures, GFC, Alven et Aglae.

Dès ses débuts, l'équipe d'Ankorstore, constituée de profils aguerris du secteur de la tech avec Pierre-Louis Lacoste (ancien country manager d'Etsy), Mathieu Alengrin (ancien Head ingénieur chez Vestiaire Collective), Nicolas d'Audiffret et Nicolas Cohen (fondateurs d'A Little Market), avait su attirer les regards d'investisseurs prestigieux, et notamment du fonds d'investissement dédié aux nouvelles technologies Aglaé Ventures de Bernard Arnault.

Pour la plateforme B2B, la mode est l'un des cinq piliers de son activité avec l'épicerie, la maison, la beauté et l'enfant. Elle revendique travailler avec 15.000 marques, dont 1.000 marques de mode et d'accessoires françaises, et quelque 200.000 détaillants indépendants dans 23 pays européens.

Alors que la France représente encore 40% de ces partenaires, cette levée de fonds doit lui permettre de renforcer ses équipes pour se développer sur d'autres marchés. Mais pas seulement.“Nous recrutons en ce moment même des talents dans toute l’Europe, nous renforçons nos collaborations avec les marques et les commerçants indépendants et nous développons nos forces de vente locales, explique Nicolas d’Audiffret, cofondateur et co-CEO. d’Ankorstore. Nous allons nous développer non seulement horizontalement mais aussi verticalement en ajoutant de nouvelles catégories de produits et de nouvelles fonctionnalités à notre plateforme toujours dans l’objectif d’améliorer l’expérience client de notre communauté."

Croissance rapide



Le modèle de place de marché a connu un essor spectaculaire dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Avec les restrictions sanitaires telles que les confinements et les difficultés de circulation, les marques et distributeurs ont dû trouver des alternatives pour continuer d'entrer en contact avec leurs clients professionnels.


Pierre-Louis Lacoste, Nicolas Cohen, Mathieu Alengrin et Nicolas d’Audiffret - Ankostore


Ankorstore a proposé cette alternative digitale avec une politique de services agressive. La société a proposé la livraison gratuite en Europe pour un minimum d’achat de 300 euros, et un minimum de commande de 100 euros par marque. Surtout, les fondateurs avaient identifié un point de friction crucial: le paiement à 60 jours. L’argument de la plateforme a été de jouer un rôle d’intermédiaire de confiance en payant les marques à la livraison tout en laissant les commerçants réaliser leur paiement deux mois plus tard.

Des arguments qu'elle a su faire valoir lors de ses rendez-vous "Lift Days" mettant en relation marques et détaillants, et dont la prochaine édition se tiendra du 26 janvier au 2 février.

La plateforme revendique avoir multiplié par plus de dix ses volumes de ventes entre 2020 (sa première année réelle d'activité) et 2021, comptabilisant 2,5 millions de mise en relation entre marques et détaillants l'an dernier. Ankorstore se présente ainsi comme le leader du secteur, touchant 10% des deux millions de détaillants indépendants européens. Et elle entend s'affirmer comme un outil indispensable pour ces acteurs.

Le challenge le plus grand de l'équipe de direction sera certainement d'assumer cette ambition de développement et de digérer la croissance interne. Il y a à peine un an, Pierre-Louis Lacoste avancait à FashionNetwork.com le chiffre de 26 salariés pour sa société. Ankorstore compte aujourd'hui des bureaux à Paris, Lille, Londres, Amsterdam, Berlin et Stockholm et emploie quelque 400 personnes. Des effectifs amenés à s'étoffer encore rapidement.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com