×
142
Fashion Jobs
CONFIDENTIEL
Marketing Manager on et Off Line
CDI · WATERLOO
SB RECRUITMENT & SERVICES
Gérant(e) - Retail - Textile & Non Alimentaire - Jodoigne
CDI · JODOIGNE
ETREAC AGENCY
Planning Officer
CDI · NAMUR
SB RECRUITMENT & SERVICES
Responsable Showroom / Assistant(e) Commerciale – Fashion Wholesale - Benelux (Bruxelles)
CDI · BRUXELLES
PROJECT DISTRIBUTION
Responsable E-Commerce /Digital Marketing
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Gérant(e) - Retail - Textile & Non Alimentaire - Erquelinnes
CDI · ERQUELINNES
COURIR
New Market HR Officer - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
SANDRO
Human Resources Coordinator (Netherlands & Belgium) M/W H/F
CDI · BELGIUM AND NETHERLANDS
KIPLING
Manager, PR &Amp; Social - Kipling
CDI · ANVERS
FASHION & LUXURY SELECTION
District Manager - Belgique
CDI · BRUXELLES
FASHION & LUXURY SELECTION
Operational Product Manager
CDI · BRUXELLES
KIPLING
Digital Strategic Account Specialist Kipling Emea - Temporary Contract 6 Months
CDI · ANVERS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Responsable Administratif & Financier – Retail Ameublement – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Category Manager/Acheteur – Retail – Charleroi
CDI · CHARLEROI
CALZEDONIA
District Manager Calzedonia Luxembourg
CDI · BRUXELLES
MAISONS DU MONDE
Visuel Principal - Mons (H/F)
CDI · MONS
PURE DIFFUSION BVBA
Account Manager
CDI · ANTWERPEN
NOÉMIE MAKBOULIAN
Stage en Communication (Fashion Show)
Stage · BRUXELLES
POKER JEANS STORE
Stagiaire Comptabilite
Stage · WATERLOO
POKER JEANS / JEANSLAND
Stagiaire Achat
Stage · WAUTHIER-BRAINE
POKER JEANS STORE
Stage e Commerce/ Graphisme
Stage · WAUTHIER-BRAINE
ANTI AGING CENTER
Esthéticienne et Conseillère de Vente H/F
CDI · BRUXELLES
Publicités

Après un bon premier trimestre aux Etats-Unis, Columbia Sportswear revoit ses ambitions à la hausse

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 6 mai 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Une fois de plus, Columbia Sportswear Company a commencé l'année avec des ventes records, selon une annonce publiée jeudi par l'équipementier américain.


Après un bon premier trimestre, Columbia Sportswear revoit ses ambitions à la hausse. - Facebook: Columbia sportswear

 
Au premier trimestre 2019, le chiffre d'affaires net a augmenté de 8 % (10 % à taux de change constant), pour atteindre 654,6 millions de dollars (587 millions d'euros), contre 607,3 millions de dollars à la même période de l'exercice précédent.

Les ventes nettes de la marque Columbia ont augmenté de 9 % (10 % à taux de change constant), pour atteindre 552,2 millions de dollars (495,5 millions d'euros), tout comme celles de la marque Sorel, dont les ventes nettes ont augmenté de 28 %, pour atteindre 39,5 millions de dollars (35,4 millions d'euros).

En revanche, les ventes nettes de PrAna ont diminué de 3 %, à 41,2 millions de dollars (37 millions d'euros), tandis que les ventes nettes de la marque Mountain Hardwear ont chuté de 11 % (ou de 10 % à taux de change constant), à 21,7 millions de dollars (19,5 millions d'euros).

Le chiffre d'affaires net aux États-Unis, de loin le plus important marché de Columbia, a augmenté de 14 %. Le chiffre d'affaires de la société en Amérique latine et en Asie-Pacifique est resté stable, n'augmentant que de 1 %. Quant à la région Europe, Moyen-Orient et Afrique, elle a enregistré une baisse de 1 % de son chiffre d'affaires net, mais une hausse de 5 % à taux de change constant, alors que les ventes nettes au Canada ont chuté de 7 % (ou de 1 % à taux de change constant). 

« Il est encourageant de voir l'élan que nous avons créé en 2018 se poursuivre cette année, avec des ventes nettes, une marge brute, un bénéfice d'exploitation, un bénéfice net et un bénéfice dilué par action sans précédents au premier trimestre », se réjouit Tim Boyle, PDG du groupe sportif. « Au cours du trimestre, nous avons connu une excellente fin de saison pour les ventes de l'automne 2018, ainsi qu'une excellente performance, en début de saison, de notre offre du printemps 2019. »

Le bénéfice net a augmenté de 64 %, pour atteindre 74,2 millions de dollars (66,6 millions d'euros), ou 1,07 dollar par action diluée, contre 45,1 millions de dollars (40,5 millions d'euros), ou 0,64 dollar par action diluée, pour la même période de l'exercice 2018. Le bénéfice d'exploitation a augmenté de 48 %, pour atteindre 88 millions de dollars (79 millions d'euros), soit 13,4 % des ventes nettes. 

Face à ces bons résultats, la société a revu ses perspectives à la hausse pour l'ensemble de l'exercice et prévoit désormais un chiffre d'affaires net compris entre 2,98 et 3,04 milliards de dollars (entre 2,68 et 2,73 milliards d'euros), alors qu'elle s'attendait plutôt à un chiffre d'affaires compris entre 2,97 et 3,03 milliards de dollars (entre 2,67 et 2,72 milliards d'euros), soit une croissance des ventes nettes de 6,5 à 8,5 %.

Le bénéfice d'exploitation devrait désormais se situer entre 378 et 391 millions de dollars (entre 339 et 351 millions d'euros) pour l'exercice complet et le bénéfice dilué par action devrait se situer entre 4,40 et 4,55 dollars.

Pour l'exercice prochain, l'entreprise se concentrera notamment sur l'amélioration de l'expérience client et de son circuit de distribution sur Internet, ainsi que sur ses activités de vente directe aux consommateurs. « Nous faisons ces investissements pour stimuler une croissance durable et rentable à long terme, qui fera de nous une entreprise plus efficace et nous permettra d'accroître notre part de marché pour l'ensemble de notre portefeuille de marques et dans toutes nos régions », conclut Tim Boyle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com