×
160
Fashion Jobs
CALZEDONIA
District Manager Belgique - Calzedonia Group
CDI · BRUXELLES
PURE
Junior PR Account Manager
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager – Electro - Belgique
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Key Account Manager Benelux – Wholesale - Fashion - Premium Luxe
CDI · ANVERS
L’ORÉAL GROUP
Key Account Manager - Luxe Division- Start Asap
CDI · Brussels
KIPLING
Digital Strategic Account Specialist Kipling Emea - Temporary Contract 6 Months
CDI · ANVERS
EASTPAK
Digital Strategic Account Specialist - Eastpak
CDI · ANVERS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Marketing Manager – Fashion Retail – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
PURE DIFFUSION BVBA
Account Manager
CDI · ANTWERPEN
SB RECRUITMENT & SERVICES
Junior Stock Allocator – Fashion Retail - Wauthier-Braine
CDI · WAUTHIER-BRAINE
SB RECRUITMENT & SERVICES
Retail Manager Benelux – Retail Fashion - Bruxelles
CDI · BRUXELLES
V. F. CORPORATION
Senior Treasury Analyst
CDI · BORNEM
PROJECT DISTRIBUTION
Junior Sales Representative
CDI · BRUXELLES
SANDRO
Human Resources Coordinator (Netherlands & Belgium) M/W H/F
CDI · BELGIUM AND NETHERLANDS
L’ORÉAL GROUP
Demand Planner Fmcg
CDI · Brussels
MAISONS DU MONDE
Adjoint Hors Meuble - Arlon H/F
CDI · ARLON
MAISONS DU MONDE
Vendeur Principal - Marche-eN-Famenne (H/F)
CDI · MARCHE-EN-FAMENNE
FASHION & LUXURY SELECTION
Sales Assistant fr/Angl - nl
CDI · BRUXELLES
HOLLISTER CO
Assistant Manager (Manager in Training) - Hollister Waasland - Full Time
CDI · SAINT-NICOLAS
ABERCOMBIE & FITCH
Manager Débutant - a&f Bruxelles - CDI - 35h
CDI · BRUXELLES
VALÉRIE BERCKMANS SPRL
Assistant(e) Styliste
Stage · BRUXELLES
GIORGIO ARMANI
Sales Assistent - Verkoop(Ster)
Stage · BRUXELLES
Publicités

Armani : premiers signes de reprise après la chute des ventes de 2018

Par
Reuters API
Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
today 26 juil. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les ventes du groupe de mode italien Giorgio Armani ont chuté pour la troisième année consécutive en 2018, bien que l’entreprise ait déclaré que sa stratégie de restructuration avait commencé à porter ses fruits.


La société a été fondée par le styliste Giorgio Armani à Milan en 1975. - Photo: Armani


Le groupe avait déjà annoncé l’an dernier qu’il n’attendait un retour à la croissance qu’à partir de 2020, grâce à une réorganisation interne visant à rationaliser son réseau de magasins et son portefeuille de marques sous trois labels.

Ce vendredi, l’entreprise a déclaré qu’en 2018, les revenus ont chuté de 8 % à taux de change constants (-10 % à taux de change courants) soit 2,1 milliards d’euros, alors que l'Ebitda est passé de 438 millions en 2017 à 314 millions d’euros sur le dernier exercice.

« Je crois en l’orientation stratégique que nous avons jugé être la plus adaptée pour consolider la position de leader du groupe Armani et de ses marques dans le segment luxe-lifestyle », a déclaré Giorgio Armani, qui vient tout juste de fêter ses 85 ans et occupe toujours le poste de président-directeur général.

Les signaux positifs relatifs aux ventes de la saison printemps-été 2019 au premier semestre confirment que la marque, fondée il y a 44 ans et deuxième plus importante d’Italie derrière Prada, va dans la bonne direction, a-t-il ajouté.

Le groupe disposait de fortes liquidités d'un montant de 1,3 milliard d’euros à la fin de l’année dernière, en hausse de 300 millions d’euros par rapport à l’année précédente. Giorgio Armani a déclaré que cela avait permis au groupe, qui n’a aucune dette, de rester indépendant et d'accroître ses investissements. En 2018, ces derniers ont augmenté de 28 % à 106 millions d’euros.

Les recettes de la marque, y compris le fruit de ses licences, sont restées stables à 3,8 milliards d’euros, conformes à 2017 à taux de taux de change constants.

Bien qu’il ait créé une fondation à son nom et indiqué qu’une partie de son empire de mode haut de gamme devrait être transféré à cette œuvre caritative, le créateur n’a toujours pas donné le nom de son successeur lorsqu’il quittera l’entreprise.

Ce vendredi, le groupe a annoncé la nomination de deux directeurs généraux adjoints, l’un responsable des activités commerciales et des marchés, et l’autre en charge des finances et des opérations.

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.