Artica-Arbox, la nouvelle marque de l'ex-PDG de Yeezy

Lancée en 2018, la marque Artica-Arbox présentait en juin sa première collection dédiée à l’homme. Un parti pris unisexe revendiqué et des silhouettes street et colorées pensées par la créatrice américaine Irène Roth, soutenue par Cristiano Minchio, ancien PDG de Vivienne Westwood et de Yeezy.


Artica-Arbox - DR

Basée à Los Angeles, celle qui évolua des années dans la publicité et le marketing chez Sony Pictures imagine Artica-Arbox en référence aux surnoms de super-héros échangés par ses enfants. « Un univers qui rassemble les sexes mais qui célèbre les différences, un espace dans lequel nous souhaitions raconter comment une femme conçoit aujourd’hui le vestiaire masculin, et notamment les pièces d’outerwear, et inversement, comment une femme utilise son énergie masculine et comment un homme assume sa part de douceur. »

Pour sa collection printemps-été 2020 inspirée « par la lutte entre mondes virtuel et réel, entre authenticité et science-fiction », Irène Roth revisite les pièces iconiques du vestiaire masculin et associe au trench-coat des poches militaires en PVC transparentes. Le blouson imperméable se décline dans un mix polyester-caoutchouc-coton noir ajoutant un supplément de sexy, le sweat de couleur s’accorde à un pantalon fluide street, le pantalon cargo s'inspire des vêtements techniques. Une collection qui donne aussi sa part aux silhouettes monochromes – du jaune pastel au total look blanc-, aux coupes relax et légèrement oversize.


Artica Arbox - DR

Proposant une autre vision du luxe, le vestiaire Artica-Arbox est entièrement fabriqué en Italie, dans la région de Milan, « un parti pris que nous avions dès le début de la marque, afin de privilégier la qualité et l’esprit tailoring » précise Irène Roth. Soit des pièces vendues entre 125 et 310 euros pour les tops, entre 290 et 400 euros pour les pantalons, et entre 400 et 1 000 euros pour les pièces d’extérieur. 
 
Présente dans une dizaine de points de vente dans le monde via sa ligne femme – chez Saks aux Etats-Unis, Selfridges à Londres, Tsum GR8 au Japon, Penelope en Italie -, la marque, référencée aux Galeries Lafayette, vise cette année un développement sur le marché européen. 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterBusinessCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER