×
Publié le
13 juin 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Baserange ouvre en propre à Copenhague et collabore avec Amélie Pichard

Publié le
13 juin 2022

Dans les jours à venir, la griffe de prêt-à-porter féminin franco-danoise Baserange ouvrira à Copenhague, au numéro 94 de Store Kongensgade, sa première boutique gérée en direct. Ce lieu de vente accueillera également une partie des bureaux de Baserange.


Amélie Pichard porte un maillot de bain de la collection Amélie Pichard et Baserange - Dan McMahon


Il ne s’agit toutefois pas de la première boutique de Baserange, qui compte deux magasins au Japon, son premier marché devant les Etats-Unis, un en Australie, et un dernier qui a ouvert à la fin de l’année 2021 à Séoul, en Corée du Sud. Des écrins inaugurés en partenariat auxquels s’ajoute un réseau de 240 revendeurs parmi lesquels Merci, Isetan ou encore Centre Commercial. Un réseau wholesale qui pèse 80% de ses 6,5 millions d’euros de chiffre d’affaires.  

Fondée il y a tout juste dix ans par la Française Blandine Legait et la Danoise Marie-Louise Mogensen, Baserange s’est fait tout en douceur sa place avec ses collections de lingerie sans armatures et sa mode confortable et minimaliste. Une mode précurseur du mouvement "homewear" qui, grâce aux confinements successifs et au télétravail, est en plein boom.


Collection Amélie Pichard et Baserange - Dan McMahon


Pour ses collections, Baserange a toujours privilégié les matières naturelles comme le bambou ou le coton bio. Et pour insuffler plus de durabilité, la marque remplace progressivement le bambou par le lyocell de bambou et le coton bio par du coton recyclé ou du chanvre et même du coton bio fabriqué en Europe. Baserange, qui produit en France, au Portugal et en Turquie, se penche aussi sur les teintures végétales.

C’est cette marque de fabrique qui a séduit la créatrice de maroquinerie et d’accessoires Amélie Pichard. Les deux labels se sont donc associés pour lancer une collection de vingt et une pièces inspirées de la valise idéale. Maillot de bain, lingerie ou encore cache-cœurs sont au programme (de 22 euros la paire de chaussettes à 290 euros la chemise en denim).

Le premier "drop" (injection d'une partie de la collection, ndlr) de la collection Amélie Pichard & Baserange sera disponible en exclusivité sur Ssense.com et le site de Baserange à la fin du mois. La totalité de la collection sortira en septembre 2022 en ligne et dans les points de vente habituels de Baserange.

Et à l'occasion de ses dix ans, Baserange prépare aussi une collaboration avec la marque de vêtements de Copenhague Wood Wood. Sortie prévue pour l'été. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com