×
172
Fashion Jobs
PURE DIFFUSION BVBA
Account Manager
CDI · ANTWERPEN
SB RECRUITMENT & SERVICES
Junior Stock Allocator – Fashion Retail - Wauthier-Braine
CDI · WAUTHIER-BRAINE
SB RECRUITMENT & SERVICES
Retail Manager Benelux – Retail Fashion - Bruxelles
CDI · BRUXELLES
V. F. CORPORATION
Senior Treasury Analyst
CDI · BORNEM
PROJECT DISTRIBUTION
Junior Sales Representative
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager – Electro Belgique
CDI · BRUXELLES
KASZER INTERNATIONAL S.A.
Commercial B2B
CDI · FOREST
SPARTOO.COM
Agent Commercial Benelux Paris f/h
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Showroom Manager – Décoration & Design – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
LOCCITANE EN PROVENCE
Trainer / Beauty Expert
CDI · ANTWERPEN
AUBADE
E-Marketing Manager
CDI · PARIS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Responsable Showroom / Assistant(e) Commerciale – Fashion Wholesale - Benelux (Bruxelles)
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Senior District Manager Belgique – Food – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
SANDRO
Human Resources Coordinator (Netherlands & Belgium) M/W H/F
CDI · BELGIUM AND NETHERLANDS
CONFIDENTIEL
Digital Manager
CDI · BRUXELLES
POLO RALPH LAUREN
Sales Associate Belgium - Anvers
CDD · ANVERS
PIMKIE
Vendeur Bruxelles H/F
CDD · BRUXELLES
JIMMY CHOO
Assistant Store Manager (Dutch And French Speaker)
CDD · BRUXELLES
L’ORÉAL GROUP
Ingénieur Logisticien
CDI · Libramont-Chevigny
IKKS BELGIUM SA
Conseiller(e)s de Vente (Bruxelles)
CDD · BRUXELLES
COMPTOIR DES COTONNIERS
Store Manager - Anvers
CDD · ANVERS
THE WINE CLUB
Stagiaire Webmaster / Evenements
Stage · UCCLE

Bordeaux s'oppose à son tour à la publicité éphémère sur les trottoirs de son centre

Par
AFP-Relaxnews
Publié le
today 4 janv. 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La ville de Bordeaux a pris jeudi un arrêté interdisant les publicités éphémères sur les trottoirs de toute sa zone classée, s'opposant au décret autorisant à titre d'expérimentation depuis le 1er janvier ces marquages à Lyon, Nantes et dans la capitale girondine.



Selon cet arrêté, daté du 4 janvier, « aucune publicité éphémère ou durable et par quelque procédé que ce soit ne peut être apposée sur les trottoirs » dans le centre historique de Bordeaux et tout le secteur de la ville classé au patrimoine mondial par l'Unesco.

En dehors de ce large périmètre, « une déclaration préalable » doit être faite auprès des services compétents et l'autorisation prévoit le paiement d'une redevance, selon l'arrêté, qui court sur 18 mois.

Par un décret du 22 décembre publié au Journal officiel, les agglomérations de Bordeaux, Lyon et Nantes peuvent depuis le 1er janvier, et pour 18 mois, tester les publicités éphémères sur les trottoirs, jusque-là interdites par les codes de la route et de l'environnement. 

Bordeaux avait été la première à exprimer son mécontentement, déplorant que « les élus et administrations (...) n'(aie)nt, à aucun moment, été consultés ou informés en amont de cette décision ». Deux jours avant la parution du décret, l'agglomération Bordeaux Métropole avait adopté un règlement local de publicité intercommunal (RLPI) s'opposant à ce type de publicité. 

La municipalité PS de Nantes a fait savoir quelques jours après qu'elle souhaitait « s'en tenir aux codes de la route et de l'environnement » et refuserait « toute demande de marquage au sol ».

La métropole de Lyon a annoncé vendredi le lancement d'une concertation sur l'expérimentation de ces marquages publicitaires.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 AFP-Relaxnews.