×
173
Fashion Jobs
MAISON DEGAND
Inventory Control Manager
CDI · BRUXELLES
MAISONS DU MONDE
Visuel Principal - Mons (H/F)
CDI · MONS
CALZEDONIA
District Manager Belgique - Calzedonia Group
CDI · BRUXELLES
CONFIDENTIEL
E-Commerce & Digital Media
CDI · NIVELLES
L'OREAL GROUP
Key Account Manager
CDI · Brussels
FASHION & LUXURY SELECTION
Operational Product Manager
CDI · BRUXELLES
CONFIDENTIEL
Marketing Manager on et Off Line
CDI · WATERLOO
SB RECRUITMENT & SERVICES
Gérant(e) - Retail - Textile & Non Alimentaire - Jodoigne
CDI · JODOIGNE
ETREAC AGENCY
Planning Officer
CDI · NAMUR
SB RECRUITMENT & SERVICES
Responsable Showroom / Assistant(e) Commerciale – Fashion Wholesale - Benelux (Bruxelles)
CDI · BRUXELLES
PROJECT DISTRIBUTION
Responsable E-Commerce /Digital Marketing
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Gérant(e) - Retail - Textile & Non Alimentaire - Erquelinnes
CDI · ERQUELINNES
COURIR
New Market HR Officer - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
SANDRO
Human Resources Coordinator (Netherlands & Belgium) M/W H/F
CDI · BELGIUM AND NETHERLANDS
KIPLING
Manager, PR &Amp; Social - Kipling
CDI · ANVERS
FASHION & LUXURY SELECTION
District Manager - Belgique
CDI · BRUXELLES
FASHION & LUXURY SELECTION
Operational Product Manager
CDI · BRUXELLES
KIPLING
Digital Strategic Account Specialist Kipling Emea - Temporary Contract 6 Months
CDI · ANVERS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Responsable Administratif & Financier – Retail Ameublement – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Category Manager/Acheteur – Retail – Charleroi
CDI · CHARLEROI
TAILOR&FOX
Assistant Store Manager
CDI · VIENNE
AMERICAN VINTAGE
Verkoopsmedewerker 15h (m/v)
CDI · KNOKKE-HEIST
Publicités

Carlyle pourrait débourser plus d'un milliard de livres pour s'offrir Dr Martens

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 25 nov. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Dr Martens pourrait se retrouver entre des mains américaines : le groupe de capital-investissement Carlyle envisage d'acquérir la célèbre marque britannique pour un peu plus de 1 milliard de livres sterling (soit 1,172 milliard d'euros). La marque de chaussures est actuellement contrôlée par Permira, spécialiste européen du rachat d'entreprises.  


Dr Martens


Aucune des parties concernées n'a confirmé la tenue de pourparlers, mais des sources proches du dossier ont confié à l'agence de presse Bloomberg que Carlyle étudiait de près l'entreprise britannique. Aucune décision finale n'a été prise ; il n'y a pas eu d'offre concrète pour le moment, et d'autres candidats potentiels pourraient se faire connaître.

Permira collaborerait actuellement avec Goldman Sachs et Robert W. Baird pour explorer les options possibles qui s'offrent à la célèbre marque de souliers. Outre la vente, ces options pourraient aussi inclure une introduction en bourse, puisque Permira chercherait à retirer son investissement.

Dr Martens pourrait se vendre pour près de 1,2 milliard de livres (1,4 milliard d'euros), ce qui représenterait une belle plus-value pour Permira, qui avait déboursé 300 millions de livres pour se l'offrir il y a cinq ans. L'augmentation du prix est compréhensible : Permira a réalisé de gros investissements pour agrandir le réseau de magasins physiques et promouvoir les activités e-commerce. Des efforts qui ont payé au fil des exercices financiers.

Dr Martens reste une marque assez unique sur le marché, entre tradition britannique et image tendance et décalée. Au cours du dernier exercice, son bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissement a connu une hausse de 70 % à 85 millions de livres sterling (99,6 millions d'euros). Par ailleurs, Dr Martens exploite bien la tendance végétalienne : ses modèles véganes représentent désormais 4 % de ses ventes totales. Ses revenus e-commerce ont également augmenté, de près de 70 %. Dr Martens a ouvert plusieurs magasins à l'international, et exploite aujourd'hui un total de 109 magasins physiques dans le monde. 

Le groupe Carlyle pourrait être à la recherche d'un nouveau défi à relever, en rachetant une marque déjà importante mais au fort potentiel de croissance, une opération déjà tentée avec la marque de sneakers Golden Goose. Carlyle est propriétaire de cette marque haut de gamme depuis 2017 et chercherait à céder l'entreprise pour réaliser une plus-value intéressante. Les ventes de Golden Goose s'élevaient à environ 100 millions d'euros par an lorsque Carlyle a commencé à investir dans l'entreprise. Au cours de son dernier exercice, son chiffre d'affaires s'élevait à environ 260 millions d'euros, selon les estimations. Et les bénéfices montent en flèche.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com