×
181
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Casino : perte nette de 54 millions d'euros en 2018 et nouvelle cession d'actifs en vue

Par
AFP
Publié le
today 15 mars 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe Casino a enregistré en 2018 une perte nette de 54 millions d'euros, contre un bénéfice de 101 millions d'euros en 2017, en raison de charges fiscales exceptionnelles, et prévoit de nouvelles cessions d'actifs d'ici 2020.


Le nouveau format « Le 4 Casino », ouvert sans interruption au 4 avenue Franklin-Roosevelt à Paris - Casino


Hors ces éléments exceptionnels, le bénéfice net normalisé du groupe s'établit à 318 millions d'euros en baisse de 9,4 %, un résultat légèrement inférieur au consensus des analystes de Bloomberg et Factset qui tablaient sur un bénéfice ajusté compris entre 317 et 323 millions d'euros.

Le distributeur avait annoncé en juin 2018 un plan de cessions d'actifs d'un montant de 1,5 milliard d'euros dans le but de réduire sa dette et rassurer les marchés.

Dans ce cadre, il a depuis notamment vendu les murs de 67 magasins Monoprix aux groupes Generali et AG2R La Mondiale, ainsi que ceux de 26 grandes surfaces à des fonds gérés par Fortress.

« Au vu de l'avance sur le calendrier initial et des offres indicatives reçues sur d'autres actifs non stratégiques, la nouvelle cible est fixée à au moins 2,5 milliards d'euros à réaliser d'ici le premier trimestre 2020 » en France, souligne un communiqué du groupe.

Son résultat opérationnel courant (ROC), l'indice phare de la grande distribution, s'est établi à 1,209 milliard d'euros, en légère baisse de 0,3 %, « après impact défavorable du change », précise-t-il.

« L'année 2018 marque le succès du plan de transformation du groupe engagé depuis quatre ans », a affirmé le président de Casino, Jean-Charles Naouri, cité dans le communiqué. « La structure financière a été renforcée avec la réduction significative de la dette, que nous prévoyons de diminuer encore cette année. »

Le groupe a par ailleurs annoncé un nouveau plan stratégique pour les trois ans à venir, qui passera par « une concentration accrue sur les formats porteurs » (premium et proximité), un « développement accéléré » de la numérisation et du commerce en ligne (Cdiscount), et le « déploiement des nouveaux métiers capitalisant sur les actifs et l'expertise du groupe », tels que l'énergie (via GreenYellow) et les données.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.