×
190
Fashion Jobs
PROJECT DISTRIBUTION
Junior Sales Representative
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager – Electro
CDI · BRUXELLES
KASZER INTERNATIONAL S.A.
Commercial B2B
CDI · FOREST
L’ORÉAL GROUP
PR Manager Benelux Luxury Division - CDD- Start December 2019
CDI · Brussels
SPARTOO.COM
Agent Commercial Benelux Paris f/h
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Showroom Manager – Décoration & Design – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
LOCCITANE EN PROVENCE
Trainer / Beauty Expert
CDI · ANTWERPEN
AUBADE
E-Marketing Manager
CDI · PARIS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Responsable Showroom / Assistant(e) Commerciale – Fashion Wholesale - Benelux (Bruxelles)
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Senior District Manager Belgique – Food – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Junior Finance Manager – Retail Food – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
SANDRO
Human Resources Coordinator (Netherlands & Belgium) M/W H/F
CDI · BELGIUM AND NETHERLANDS
CONFIDENTIEL
Digital Manager
CDI · BRUXELLES
PETIT BATEAU BELGIQUE SA
Collaboratrices de Vente (f/h)
CDD · WATERLOO
PIERRE MARCOLINI
Comptable
CDI · BRUXELLES
FLORA MIRANDA
All Around Creative Intern
Stage · ANVERS
PIERRE MARCOLINI
Stage Assistant(e) Communication Digitale/e - Commerce
Stage · BRUXELLES
FLORA MIRANDA
All Around Creative Intern
Stage · ANTWERPEN
TIFFANY & CO.
Sales Professional
CDI · BRUXELLES
LILLIPUTIENS
Designer / Illustrateur
CDI · TUBIZE
CONFIDENTIEL
Collaborateur de Vente (H/F)
CDD · CHARLEROI
KIPLING
Business Analyst - Kipling
CDI · ANVERS

Celine mise plus que jamais sur la maroquinerie

Publié le
today 17 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 5 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Celine renforce sa capacité productive en Toscane avec un nouveau site de maroquinerie. Activité stratégique, puisqu’elle représente très largement plus de la moitié de ses ventes. La griffe parisienne détenue par LVMH a implanté une usine ultra moderne à Radda in Chianti, à une quarantaine de kilomètres au sud de Florence, qui vient compléter son dispositif dans la région. Une étape importante pour le colosse du luxe LVMH, qui compte ainsi 30 usines en Italie.


Le nouveau site de maroquinerie à Radda in Chianti - Celine


Le directeur général délégué du groupe Toni Belloni et le PDG de LVMH Fashion Group Sidney Toledano, ont fait le déplacement, jeudi, aux côtés des élus locaux et de Séverine Merle, CEO de Celine, accompagnée de ses équipes, pour inaugurer en grande pompe « La Manufacture », tel qu’a été baptisé cet édifice imposant, qui domine la colline de Radda sur un terrain de 9000 mètres carrés. Parmi les invités, l’on pouvait noter aussi Laudomia Pucci, vice-présidente de la maison Pucci, venue en voisine.
 
Le village de Radda in Chianti se trouve immergé dans un paysage de vignobles et vallons et collines boisées à perte de vue. L’usine se dresse sur un ancien site industriel, en lieu et place de l’ancien fabricant de meubles de cuisine Laca, à l’abandon depuis 20 ans, qui a été rasé au sol. Avec son toit en bois, sa structure en fer et ses briques de verre, le nouveau bâtiment, surélevé, s’étend sur 5200 mètres carrés, auxquels s’ajoutent quelques 4000 mètres carrés de parking au rez-de-chaussée.

Des briques de verre, qui consentent un éclairage naturel et un rendement thermique optimal au toit équipé de panneaux solaires et d'un système de récupération des eaux pluviales, le bâtiment a été conçu par l’architecte Fabio Barluzzi dans le respect de l’environnement et en mode éco-responsable.

Toutes les étapes de la fabrication des sacs sont réunies sur une même et seule plateforme centrale, un énorme open-space cerné de baies vitrées donnant sur les coteaux de vignes jaunes et verdoyants du Chianti.
 
Dans cet espace lumineux et transparent s’affairent 129 personnes, dont 117 maroquiniers, chacun en blouse grise et sneakers, concentrés devant leur établis ou machine, coupant les peaux, les assemblant, poinçonnant ou encore jouant des ciseaux et des aiguilles. Cet effectif devrait doubler d'ici à 2021. Opérationnelle depuis le mois de juin, « La Manufacture » semble une ruche silencieuse, où tout est question de doigté et de précision. Une quinzaine de lignes de sacs et de petite maroquinerie y sont confectionnées, dont les modèles « Trio » et « Triomphe », ainsi que la besace « 16 ».
 

C'est à Radda que sont fabriqués les it bag de Celine, comme ici la besace 16 - ph Dominique Muret


« C’est un investissement significatif », glisse l’un des dirigeants de Celine sans en donner le détail. Selon nos informations, il porterait sur plus de 20 millions d’euros, dont la moitié pour la seule réalisation de l’édifice. Le projet a été lancé en 2015, soit trois ans avant l’arrivée d’Hedi Slimane, aux commandes créatives de la maison depuis 2018.

Comme le souligne Séverine Merle, « la force et la singularité de Celine, c’est qu’elle sait marcher merveilleusement sur ses deux jambes avec la vision créative d’Hedi Slimane d’un côté, et le savoir-faire de l’autre. Une marque équilibrée entre mode et maroquinerie. En cela, elle ne ressemble à aucune autre ». L’autre particularité, c’est que la griffe a toujours réalisé sa maroquinerie en Toscane.
 
Celine dispose déjà, en effet, d'un atelier dans la région, situé à Strada in Chianti, à 20 kilomètres de Radda, à mi-chemin entre le nouvel atelier et Florence, spécialisé dans le prototypage, la fabrication et la réparation d’articles de maroquinerie. « Dès les années 1960, la fondatrice Céline Vipiana est venue en Toscane pour trouver une certaine main et surtout cette façon incomparable de travailler le cuir, mais aussi une certaine agilité d’organisation, permettant à un site de fabrication central de s’appuyer sur un réseau de partenaires », rappelle Sidney Toledano.
 
« La production a débuté dans l’usine de Strada en 1979, dont la marque est devenue propriétaire en 1994. Aujourd’hui 300 personnes y travaillent et elle accueille aussi notre école de formation », précise Jean-Marie Tizon, directeur industriel de Celine en Italie.

Se côtoient dans l'atelier de Radda des artisans avec plus de 40 ans de maison et de jeunes recrues, pour la plupart des ouvriers locaux reconvertis dans la maroquinerie après leur passage au sein de l'Académie interne de Celine ainsi que dans l’atelier temporaire, qui a été installé à Strada pour préparer le lancement du nouveau site. Cette approche permet à Celine d’assurer la transmission des savoir-faire.

Le nouvel atelier de Radda in Chianti surplombe la colline - Celine


« Au sein des deux sites, Celine supervisera l'ensemble du cycle de production : de la recherche et développement en matières premières (cuir, textiles et pièces métalliques) au développement produit (prototypage, fabrication de patrons et développement de collections), ainsi que des achats des matières premières, jusqu’au contrôle qualité et la fabrication des produits finis », indique la griffe dans un communiqué.

Actuellement, LVMH emploie environ 11 000 personnes en Italie, un effectif qui a doublé sur les cinq-six dernières années. Avec La Manufacture, le nombre de ses sites de production dans la péninsule s'élève désormais à 30. Le groupe est particulièrement bien implanté en Toscane, notamment avec une usine de maroquinerie à Incisa in Val d'Arno pour la production de sacs de sa marque phare Louis Vuitton.

Mais aussi avec une manufacture d’accessoires Bulgari, active depuis 2005, tandis que Fendi devrait inaugurer l’an prochain une nouvelle usine de 13 000 mètres carrés dans l’ex-site Fornace Brunelleschi, à Bagno a Ripoli, toujours près de Florence, où la griffe est présente depuis des années avec 250 employés. Ont des ateliers également dans la région Christian Dior, Givenchy et Loro Piana.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com