×
172
Fashion Jobs
PURE DIFFUSION BVBA
Account Manager
CDI · ANTWERPEN
SB RECRUITMENT & SERVICES
Junior Stock Allocator – Fashion Retail - Wauthier-Braine
CDI · WAUTHIER-BRAINE
SB RECRUITMENT & SERVICES
Retail Manager Benelux – Retail Fashion - Bruxelles
CDI · BRUXELLES
V. F. CORPORATION
Senior Treasury Analyst
CDI · BORNEM
PROJECT DISTRIBUTION
Junior Sales Representative
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager – Electro Belgique
CDI · BRUXELLES
KASZER INTERNATIONAL S.A.
Commercial B2B
CDI · FOREST
SPARTOO.COM
Agent Commercial Benelux Paris f/h
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Showroom Manager – Décoration & Design – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
LOCCITANE EN PROVENCE
Trainer / Beauty Expert
CDI · ANTWERPEN
AUBADE
E-Marketing Manager
CDI · PARIS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Responsable Showroom / Assistant(e) Commerciale – Fashion Wholesale - Benelux (Bruxelles)
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Senior District Manager Belgique – Food – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
SANDRO
Human Resources Coordinator (Netherlands & Belgium) M/W H/F
CDI · BELGIUM AND NETHERLANDS
CONFIDENTIEL
Digital Manager
CDI · BRUXELLES
POLO RALPH LAUREN
Sales Associate Belgium - Anvers
CDD · ANVERS
PIMKIE
Vendeur Bruxelles H/F
CDD · BRUXELLES
JIMMY CHOO
Assistant Store Manager (Dutch And French Speaker)
CDD · BRUXELLES
L’ORÉAL GROUP
Ingénieur Logisticien
CDI · Libramont-Chevigny
IKKS BELGIUM SA
Conseiller(e)s de Vente (Bruxelles)
CDD · BRUXELLES
COMPTOIR DES COTONNIERS
Store Manager - Anvers
CDD · ANVERS
THE WINE CLUB
Stagiaire Webmaster / Evenements
Stage · UCCLE

Chez Jeremy Scott, les tabloïds envahissent le podium

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 10 févr. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tout comme Tom Ford, il semble que Jeremy Scott se préoccupe aussi des articles qu'on écrit sur lui. Mais là où Tom Ford préfère se créer un espace de réconfort loin des gros titres, Jeremy Scott en a profité cette saison pour les faire exploser et se complaire dans leur absurdité, dans une collection justement intitulée « Controversy » (Controverse).


Jeremy Scott - Automne-hiver 2019 - Prêt-à-porter féminin - New York - © PixelFormula


Présentée à l'intérieur des Spring Studios à New York, dans une salle blanche qui donnait sur l'Hudson, la collection mixte automne-hiver 2019 du label propre de Jeremy Scott était une explosion ininterrompue de silhouettes ultra-graphiques en noir et blanc - seuls quelques looks gris-bleus s'aventuraient en dehors de la palette principale, aux couleurs du papier journal.

Conçue en collaboration avec l'artiste Aleksandra Mir, la collection était presque intégralement imprimée de couvertures de tabloïds, motifs tirés directement du New York Post et du New York Daily News. Les mots « tragic », « killer », « scandal », « psycho » et « meltdown » (« tragique », « tueur », « scandale », « psychopathe » et « effondrement ») éclaboussaient les robes, les manteaux amples, les trench-coats, les shorts élastiqués (...), tantôt à la manière de grandes taches d'encre, tantôt dans des typographies effet « bulles » qu'on trouve dans les journaux pour adolescents. Ces tenues étaient souvent complétées par des couvre-chefs imprimés : des bérets, des bonnets, des nœuds et bien sûr des casquettes. 

Ces messages intenses étaient imprimés sur du vinyle brillant, du denim vieilli, des bustiers ajustés, des tutus mousseux et des cottes de mailles incrustées de Swarovski, des matériaux qui donnaient une impression générale remplie de frénésie et la sensation étrange d'avoir de la fumée dans les yeux.

La collection se veut « une réfutation de notre obsession collective à l'égard des gros titres outranciers, des fausses informations et du sensationnalisme de certains journaux, qui provoquent des tensions et finissent par nous diviser, non seulement dans la sphère politique, mais aussi dans la culture pop », glisse le créateur dans son  laïus de présentation.

Dans l'ensemble, cependant, le spectacle était empreint d'un bon sens de l'humour - les invités du premier rang ont même eu droit à des chocolats au cannabidiol (pour « se détendre ») et le message de la collection a été diffusé devant un public qui comprenait des anonymes, mais aussi des célébrités qui ont fait les frais des tabloïds - Courtney Love, Hennessey, la jeune sœur de Cardi B, ou encore Rich the Kid.


Jeremy Scott - Automne-hiver 2019 - Prêt-à-porter féminin - New York - © PixelFormula


En plus de sa marque, Jeremy Scott est toujours le directeur créatif de la maison de couture italienne Moschino. Depuis sa nomination à ce poste en 2013, le designer a mené la marque vers de nouveaux sommets, transformant Moschino en l'un des labels les plus performants de l'écurie de sa société mère, Aeffe.

En 2015, l'année même où il a lancé la première collection masculine chez Moschino, Aeffe a signé un contrat de licence pluriannuel avec Jeremy Scott pour produire et distribuer sa griffe, un vote de confiance envers le créateur qui semble toujours d'actualité.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com