×
169
Fashion Jobs
SB RECRUITMENT & SERVICES
Key Account Manager Benelux – Wholesale - Fashion - Premium Luxe
CDI · ANVERS
L’ORÉAL GROUP
Key Account Manager - Luxe Division- Start Asap
CDI · Brussels
KIPLING
Digital Strategic Account Specialist Kipling Emea - Temporary Contract 6 Months
CDI · ANVERS
EASTPAK
Digital Strategic Account Specialist - Eastpak
CDI · ANVERS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Marketing Manager – Fashion Retail – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
PURE DIFFUSION BVBA
Account Manager
CDI · ANTWERPEN
SB RECRUITMENT & SERVICES
Junior Stock Allocator – Fashion Retail - Wauthier-Braine
CDI · WAUTHIER-BRAINE
SB RECRUITMENT & SERVICES
Retail Manager Benelux – Retail Fashion - Bruxelles
CDI · BRUXELLES
V. F. CORPORATION
Senior Treasury Analyst
CDI · BORNEM
PROJECT DISTRIBUTION
Junior Sales Representative
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager – Electro Belgique
CDI · BRUXELLES
KASZER INTERNATIONAL S.A.
Commercial B2B
CDI · FOREST
SANDRO
Human Resources Coordinator (Netherlands & Belgium) M/W H/F
CDI · BELGIUM AND NETHERLANDS
L’ORÉAL GROUP
Demand Planner Fmcg
CDI · Brussels
UNIQLO
Verkoopsmedewerker (m/v) - Uniqlo Meir
CDD · ANVERS
BOGGI MILANO
Senior Sales Advisor
CDD · ANVERS
AMERICAN VINTAGE
Responsable de Boutique - CDD 6 Mois (H/F)
CDD · LIÈGE
RIVER WOODS
Collaborateur de Vente Flexible mi - Temps (24h)
CDD · WOLUWE-SAINT-LAMBERT
LOCCITANE EN PROVENCE
Trainer / Beauty Expert
CDI · ANTWERPEN
JEFF BRUSSLES
Digital Marketing Internship
Stage · IXELLES
JEFF BRUSSELS
Responsable Boutique
CDI · UCCLE
INTIMISSIMI
Shop Assistant Intimissimi Waterloo
CDD · WATERLOO

Chine: Déclin inattendu des exportations, faiblesse des importations

Par
Reuters
Publié le
today 9 sept. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

PEKIN (Reuters) - Les exportations chinoises ont contre toute attente connu une contraction en août et les importations ont décliné pour un quatrième mois consécutif, mettant en exergue le ralentissement de la deuxième puissance économique au monde dans un contexte d’escalade des tensions commerciales avec les Etats-Unis.


D’après les statistiques des douanes chinoises, les exportations ont diminué en août de 1,0% en rythme annuel, leur plus importante chute depuis juin. - Reuters



Les données officielles publiées dimanche soulignent la nécessité pour Pékin de déployer des mesures de soutien accru pour contrer le plus important ralentissement de l’économie chinoise en plusieurs décennies, alors que Washington a accentué la pression avec des droits de douane additionnels sur les produits chinois.

Parmi les possibles mesures figure une première baisse en quatre ans des taux directeurs, après que la Banque populaire de Chine (BPC) a annoncé vendredi une nouvelle baisse du coefficient des réserves obligatoires des banques. D’après les statistiques des douanes chinoises, les exportations ont diminué en août de 1,0% en rythme annuel, leur plus importante chute depuis juin.

Les analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne une hausse de 2,0% après une progression de 3,3% en juillet.
De nombreux analystes s’attendent à ce que le ralentissement des exportations se prolongent, alors que des droits de douane américains sur des produits chinois jusque-là non taxés sont entrés en vigueur au 1er septembre et qu’un nouveau train de taxes américaines sera effectif à compter du 15 décembre.

Les données officielles communiquées dimanche montrent aussi que les importations ont connu en août un déclin pour le quatrième mois consécutif, avec une chute de 5,6% en rythme annuel identique à celle constatée en juillet.

Il s’agit toutefois d’une baisse inférieure au consensus qui donnait une diminution de 6,0%. Ce déclin prolongé s’explique par la faiblesse de la demande intérieure. La consommation privée et l’investissement restent faibles malgré les mesures de soutien engagées par le gouvernement chinois dès l’an dernier.

Légère diminution de l'excédent commercial avec les Etats-Unis

Le mois d’août a marqué une escalade dans la guerre commerciale entre les deux plus grandes puissances économiques au monde. Le président américain Donald Trump a décidé de relever les droits de douane imposés sur 550 milliards de dollars de produits chinois importés, en réponse à la décision de Pékin d’imposer des tarifs punitifs sur 75 milliards de dollars de produits américains.

Washington et Pékin ont convenu jeudi de tenir des négociations commerciales au niveau ministériel début octobre, les premières en face à face depuis mai dernier et un regain des tensions, mais rien n’indique que les droits de douane américains supplémentaires devant entrer en vigueur au 15 décembre seront reportés.

Les deux pays ont commencé au 1er septembre à prélever de nouveaux droits de douane sur leurs importations mutuelles.
Selon les chiffres des douanes chinoises, l’excédent commercial de la Chine avec les Etats-Unis, point de tension à Washington, s’est légèrement réduit en août, à 26,95 milliards de dollars (24,2 milliards d’euros environ) contre 27,97 milliards de dollars en juillet.

L’excédent commercial global de la Chine a chuté en août à 34,84 milliards de dollars après s’être établi à 45,06 milliards de dollars le mois précédent. Les analystes anticipaient un excédent commercial de 43 milliards de dollars.

Lusha Zhang, Yawen Chen et Se Young Lee; Jean Terzian pour le service français

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.

Tags :
Autres
Industrie