Clergerie renoue avec l'homme

Clergerie fait un pas de plus vers son renouveau. Après un changement de directeur artistique et de PDG avec l'arrivée de Perry Oosting, le chausseur de luxe français qui a contracté son nom au passage, gommant le prénom de son fondateur, se relance dans l’homme avec l’hiver 2018.


David Tourniaire-Beauciel, directeur artistique de la maison de chaussures créée en 1895 - Clergerie

A son arrivée à la direction créative en mai 2017, David Tourniaire-Beauciel expliquait à FashionNetwork.com que l’homme était pour le moment en suspens chez Clergerie. Aujourd’hui, il annonce le retour de la ligne qui sera présentée le 21 janvier prochain, lors de la Fashion Week Homme de Paris.

« Les codes de la marque Clergerie, connue surtout pour ses collections féminines, ont été le point de départ de la conception de ma première ligne homme pour la maison : une esthétique épurée et un design audacieux. Clergerie a débuté en chaussant les femmes avec des souliers d’hommes sans compromettre pour autant leur féminité. A l’inverse, j’ai commencé par travailler sur des formes, des silhouettes et des concepts féminins existants pour ensuite les décliner et les adapter sur des modèles masculins », déclare David Tourniaire-Beauciel dans un communiqué.

Ainsi, il renoue avec les origines de Clergerie, dont les ateliers basés à Romans-sur-Isère dans la Drôme étaient spécialisés dans les souliers masculins. Pour cette première collection, le directeur artistique a choisi de livrer une réinterprétation contemporaine des produits phare de la marque. Les modèles en question seront disponibles dans une sélection des 15 boutiques en propre que compte la marque appartenant au fonds First Heritage Brands (Delvaux, Sonia Rykiel) en France et à l’international.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - ChaussuresCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER