Coupe du monde de football :Adidas champion du nombre d'équipes sponsorisées

Reuters - Adidas peut se proclamer vainqueur de la Coupe du monde de football avant même que le premier match ne commence, le groupe allemand équipant 12 équipes contre 10 pour son concurrent américain Nike.

Adidas

Adidas, qui est également le sponsor officiel du tournoi, n’en attend pourtant que des retombées financières limitées, en partie parce que la compétition se déroule cette année dans une Russie en plein marasme économique.

« La Coupe du monde en Russie offre des opportunités financières plus faibles que celles d’il y a quatre ans au Brésil », a déclaré ce mois-ci le président du directoire, Kasper Rorsted. « En même temps, nous sommes impatients d’y arriver. Ce sera une manière fantastique de donner vie à notre marque à l’échelle mondiale », a-t-il ajouté.

Depuis le dernier Mondial en 2014, Adidas a fortement augmenté ses ventes dans d’autres sports que le football. Le groupe a profité de l’engouement pour ses sneakers rétro de basket-ball et ses chaussures de course Boost pour parfois prendre des parts de marché à Nike, particulièrement sur le marché américain.

Cependant, le football n’en demeure pas moins important pour la marque allemande, qui fournit le ballon de la compétition depuis 1970 et en est le sponsor officiel jusqu’en 2030. Adidas a également annoncé la semaine dernière l’extension de son partenariat avec la Ligue des champions de l’UEFA jusqu’en 2021.

Si Nike a équipé pour la première fois plus d’équipes qu’Adidas lors de la Coupe du monde au Brésil en 2014, le groupe allemand a lutté pour reconquérir sa place de numéro un. Il parraine 12 des 32 équipes de l’édition 2018, dont deux des favoris, l’Allemagne et l’Espagne, ainsi que le pays hôte.

Nike, qui a commencé à s’impliquer dans le football lors du Mondial américain en 1994, sponsorise lui 10 pays, dont le Brésil, la France et l’Angleterre. « La Coupe du monde est un moment tellement puissant dans le sport, nous avons hâte d’amplifier cette énergie », a déclaré en mars le directeur général de Nike, Mark Parker.

Emma Thomasson

© Thomson Reuters 2018 All rights reserved.

SportCampagnes
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER