×
187
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Décès de la créatrice de mode grecque Sophia Kokosalaki

Par
AFP
Publié le
today 14 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Athènes, 14 oct 2019 (AFP) - Sophia Kokosalaki, une des plus célèbres créatrices de mode grecques, qui a habillé des stars comme Gwyneth Paltrow, Anne Hathaway et Julie Christie, est morte, a annoncé lundi le ministère grec de la Culture.


Sophia Kokosalaki à New York le 16 février 2010 - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives


Etablie à Londres, la créatrice grecque, née en 1972, comptait aussi parmi ses clientes Kate Hudson, Cristina Ricci, Tilda Swinton, Jennifer Connelly, Helen Mirren, Keira Knightley et Diane Kruger.

"Il est extrêmement triste d'apprendre la mort d'une personne jeune, un esprit créatif, une femme dynamique qui a réussi par elle-même et a brillé pendant vingt ans dans le monde dur et concurrentiel de la mode internationale", a déclaré la ministre de la Culture Lina Mendoni.

Choisie pour créer les costumes pour les cérémonies d'ouverture et de clôture des jeux Olympiques d'Athènes en 2004, elle a habillé des stars d'Hollywood avec ses vêtements et ses bijoux souvent inspirés de la Grèce antique.

"Quelle perte énorme pour le monde de la mode... Ton talent sortait de l'ordinaire", a écrit son compatriote le créateur Vassilis Zoulias sur Instagram.

D'origine crétoise mais née à Athènes, Sophia Kokosalaki a étudié les littératures grecque et anglaise à l'université d'Athènes avant de s'installer à Londres, où elle a étudié à la prestigieuse école de mode Central Saint Martins avant de lancer sa propre marque.

La créatrice a récemment connu des problèmes de santé, selon les médias.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.