×
187
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Dice Kayek ouvre boutique rive gauche

Auteur :
Publié le
today 14 mars 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

C’est en 1992 qu’Ayse et Ece Ege lancent leur griffe, Dice Kayek. En 2006, elles installent un premier magasin dans le VIe arrondissement, rue du Cherche-Midi. Celui-ci ferme quelques années plus tard, laissant leur distribution reposer sur les pop-up stores, les boutiques multimarques ainsi que les corners en grands magasins. En marge de la Fashion Week en juin prochain, elles rouvriront une adresse parisienne permanente, au 15, rue Saint-Benoît, toujours à Saint-Germain-des-Prés.
 

La devanture du nouveau magasin Dice Kayek - Dice Kayek


Ce magasin sur deux étages totalise une surface de 150 mètres carrés. Il a été pensé par l’architecte belge Bernard Dubois dans des tons écru, noir et vert, à l’aide de pierre naturelle, de marbre et de métal noir et doré. Pour renforcer cette atmosphère voulue zen et accueillante, un boudoir sera aménagé au sous-sol. Les VIP y seront reçues pour essayer et commander les robes exceptionnelles présentées en exclusivité dans le magasin, tout en dégustant cafés et loukoums turcs.
 
Le lieu, une ancienne galerie d’art où Dice Kayek a déjà par le passé organisé des showrooms et des boutiques éphémères, accueillera en plus des quatre collections annuelles de la griffe, composées de près de 100 pièces chacune, la toute première ligne de chaussures imaginée par Ece Ege. Six modèles de sandales et escarpins brodés main lancés pour l'ouverture vendus au prix moyen de 800 euros.

Avec 80 points de vente dans le monde, des corners aux Galeries Lafayette Haussmann ainsi que dans les magasins Harvey Nichols d’Istanbul, Riyad, Doha et Hong Kong, la marque effectue la majorité de son chiffre d’affaires en Asie et au Moyen-Orient. Le site Internet, ouvert il y a un an et demi, est aussi un canal de vente intéressant pour écouler les collections de la griffe, confectionnées en Turquie, estime Ece Ege. Les propriétaires ne détaillent pas leur chiffre d'affaires, cependant notons que leur société française Aleca réalisait, selon ses résultats déposés, un chiffre d'affaires de 2,5 millions d'euros en 2017.
 
La marque, qui emploie aujourd’hui 18 personnes, pense organiser un prochain pop-up store à Hong Kong dans le courant de l’année et n’exclut pas d’ouvrir un second magasin. Il serait cette fois plutôt installé à Londres, où sa clientèle internationale est souvent de passage.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com