×
160
Fashion Jobs
CALZEDONIA
District Manager Belgique - Calzedonia Group
CDI · BRUXELLES
PURE
Junior PR Account Manager
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager – Electro - Belgique
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Key Account Manager Benelux – Wholesale - Fashion - Premium Luxe
CDI · ANVERS
L’ORÉAL GROUP
Key Account Manager - Luxe Division- Start Asap
CDI · Brussels
KIPLING
Digital Strategic Account Specialist Kipling Emea - Temporary Contract 6 Months
CDI · ANVERS
EASTPAK
Digital Strategic Account Specialist - Eastpak
CDI · ANVERS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Marketing Manager – Fashion Retail – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
PURE DIFFUSION BVBA
Account Manager
CDI · ANTWERPEN
SB RECRUITMENT & SERVICES
Junior Stock Allocator – Fashion Retail - Wauthier-Braine
CDI · WAUTHIER-BRAINE
SB RECRUITMENT & SERVICES
Retail Manager Benelux – Retail Fashion - Bruxelles
CDI · BRUXELLES
V. F. CORPORATION
Senior Treasury Analyst
CDI · BORNEM
PROJECT DISTRIBUTION
Junior Sales Representative
CDI · BRUXELLES
SANDRO
Human Resources Coordinator (Netherlands & Belgium) M/W H/F
CDI · BELGIUM AND NETHERLANDS
L’ORÉAL GROUP
Demand Planner Fmcg
CDI · Brussels
MAISONS DU MONDE
Adjoint Hors Meuble - Arlon H/F
CDI · ARLON
MAISONS DU MONDE
Vendeur Principal - Marche-eN-Famenne (H/F)
CDI · MARCHE-EN-FAMENNE
FASHION & LUXURY SELECTION
Sales Assistant fr/Angl - nl
CDI · BRUXELLES
HOLLISTER CO
Assistant Manager (Manager in Training) - Hollister Waasland - Full Time
CDI · SAINT-NICOLAS
ABERCOMBIE & FITCH
Manager Débutant - a&f Bruxelles - CDI - 35h
CDI · BRUXELLES
VALÉRIE BERCKMANS SPRL
Assistant(e) Styliste
Stage · BRUXELLES
GIORGIO ARMANI
Sales Assistent - Verkoop(Ster)
Stage · BRUXELLES
Publicités

Dior fait défiler sa couture architecturée avant de rebâtir son siège

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 1 juil. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le dernier défilé haute couture de Christian Dior témoignait du talent de Maria Grazia Chiuri à manier les références artistiques pour donner vie à une mode avant-gardiste. En filigrane, le thème sous-jacent de la collection explorait les rapports complémentaires de l'architecture et de la mode.
 

Christian Dior - Haute Couture - Automne-hiver 2019-2020 - Paris - Photo : Dior


Cette couture architecturée s'exprimait pleinement dans le dernier défilé couture de Dior orchestré par Maria Grazia Chiuri, mis en scène dans un décor conçu par Penny Slinger dans l'un des grands salons de la vénérable maison sur l'avenue Montaigne.

Le thème ? Tout à fait approprié car Dior va entamer dans quelques jours une rénovation approfondie de son siège historique sur la fameuse artère parisienne du luxe.

La collection faisait écho à l'époque glorieuse de Monsieur Dior et à son obsession pour le noir : les trois quarts des silhouettes étaient coupées dans des tissus d'un noir de jais. Mais on restait totalement dans la vision de Dior par Maria Grazia Chiuri, qui se concentre sur une vision moderne et élégante de la féminité.

Maria Grazia Chiuri a multiplié les références au célèbre critique d'architecture Bernard Rudofsky, qui considérait les vêtements comme des constructions créatives qui donnaient naissance à des formes entièrement nouvelles autour du corps humain.


Christian Dior - Haute Couture - Automne-hiver 2019-2020 - Paris - Photo : Dior


Maria Grazia Chiuri a mis son atelier à l'épreuve en dessinant des tenues époustouflantes, structurées par une corseterie intérieure millimétrée et des robes extravagantes, chefs-d'oeuvre de flou. Parmi ces dernières, d'incroyables robes de femmes fatales endeuillées, évasées en bas, coupées dans des combinaisons merveilleuses de résille, de mousseline entrelacée, de velours, de plumes laquées et de dentelles graphiques.

« L'idée, c'était de rendre hommage à toutes les grandes femmes et muses de la maison Dior », a souligné Maria Grazia Chiuri, dont la seule plainte était qu'elle devait organiser un deuxième défilé immédiatement après le premier en raison de la petite taille du salon historique où avait lieu l'événement.

Les salons ont été réaménagés pour l'occasion par l'artiste américaine Penny Slinger. Parmi les éléments de décor, un immense séquoia en charbon de bois, inspiré par le conte Jack et le Haricot magique, filant sur quatre étages à travers la cage d'escalier, et de fabuleux tableaux en noir et blanc. En bande-son, un quatuor de femmes en robes antiques d'un blanc immaculé jouant du Vivaldi.

« Une robe telle que je la conçois est une architecture éphémère destinée à exalter les proportions du corps féminin », disait d'ailleurs Monsieur Dior, cité dans le programme distribué avant le défilé.


Christian Dior - Haute Couture - Automne-hiver 2019-2020 - Paris - Photo : Dior


Monsieur, comme on l'appelle chez Dior, aurait sûrement adoré le finale du défilé. Dernier passage : une réplique dorée, parfaitement proportionnée, du 30 avenue Montaigne, le bâtiment choisi par Dior après la guerre pour abriter sa maison de couture.

Bientôt, l'équipe de démolition commencera son travail et le flagship de la grande maison fermera ses portes pendant plus d'un an. Entre-temps, Dior va ouvrir un magasin éphémère géant au 127, avenue des Champs-Elysées, au-dessus duquel se trouveront les bureaux de la direction générale.

« Mon bureau sera situé juste au-dessus du magasin et j'aurai ma propre clé pour y descendre de temps en temps. L'espace ouvrira ses portes le matin du lundi 15 juillet, le lendemain de la fête nationale », précisait Pietro Beccari, PDG de Dior, dans l'ambiance euphorique qui régnait dans les coulisses après ce défilé impressionnant.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com