Fashion Week de septembre : quelle tendance beauté ?

(Relaxnews) - Si nous ne devions garder qu'une tendance beauté vue sur les podiums des quatre grandes capitales de la mode cette saison, ce serait celle des teints illuminés et brillants.


Mannequin du défilé Proenza Schouler - PixelFormula

Proenza Schouler a donné le la à New York, où ses mannequins arboraient un teint frais et naturel complété par des coiffures mouillées pour ajouter de la décontraction à la présentation.

La créatrice Alexa Chung a repris le flambeau à Londres en faisant la part belle à une brillance surchargée. Le teint des mannequins ultra-hydraté et illuminé s'en trouvait satiné à la perfection. Les teints lumineux étaient aussi le maître-mot du défilé Delpozo, tout comme les sourcils parfaitement dessinés. De son côté, Hussein Chalayan a associé ces teints de rosée à un rouge à lèvres vif, alors qu'Eudon Choi a livré du contraste avec des franges déstructurées.

A Milan, cette tendance était plus douce, les créateurs adoptant une luminosité plus subtile. N.21 a livré des teints ultra-satinés et une esthétique nude très chic, alors que des peaux très hydratées étaient le point d'orgue cosmétique du défilé Annakiki où le maquillage se faisait discret. Alberta Ferretti a opté pour un look tout en féminité avec une légère touche de scintillement pour un effet bonne mine.

Paris a poussé cette approche beauté à son paroxysme, certains créateurs optant pour des teints aveuglants de lumière. Anton Belinskiy, Giambattista Valli et Stella McCartney n'ont pas lésiné sur l'highlighter, tant sur le front que sur les joues et sous les yeux de leurs mannequins. Chez Alexander McQueen, l'approche était à peine moins radicale avec un brin de highlighter doré pour créer un hâle légèrement disco.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 AFP-Relaxnews.

CosmétiquesDéfilésCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER